ajouter produit variable woocommerce
Comment ajouter un produit variable dans WooCommerce

Tutoriels WooCommerce

Rédigé par PROJETWEB.FR le 27 mars 2020

WooCommerce Explained est le livre le plus vendu sur WooCommerce.

Dans ce tutoriel exclusif, tiré de WooCommerce Explained, nous allons vous montrer comment créer des variantes pour vos produits WooCommerce.

Les variations permettent aux utilisateurs de choisir différentes options pour un produit. Cela signifie que vous pouvez vendre un t-shirt dans différentes tailles et couleurs.

Cependant, les variations peuvent être complexes à mettre en place. Avant de lire ce blog, je vous recommande vivement de lire “Comment créer des attributs WooCommerce”. La création d’attributs est une première étape essentielle avant de créer des variantes. Les instructions contenues dans ce billet font également suite à ce tutoriel.

 

Créer des variantes dans WooCommerce

Commençons par créer un nouveau produit dans notre boutique WooCommerce.

  • Dans l’administration de WordPress, survolez “Produits” et cliquez sur “Nouveau produit”.
  • Entrez “Plain Purple Shirt” comme titre pour ce produit.
  • Dans le menu déroulant “Type de produit”, choisissez “Produit variable”.

woocommerce variable products

Et ajoutons nos attributs.

  • Dans la méta-boîte “Données sur les produits”, cliquez sur “Attributs”.
  • Sélectionnez “Styles”, puis “Ajouter”.

woocommerce product attribute select box

  • Sélectionnez “Used for variations” et “Select all”.

woocommerce styles

  • Cliquez sur “Enregistrer les attributs”.
  • Cliquez sur l’onglet “Variations”.
  • Et dans le menu déroulant, sélectionnez “Créer des variations à partir de tous les attributs”, puis “Go”.
  • Vous verrez apparaître une alerte. Cliquez sur “OK”.

woocommerce create variations from attributes

Vous devriez maintenant voir vos trois variations WooCommerce, comme le montre l’image ci-dessous.

woocommerce variations

Cliquer dans chacune d’elles et modifier des éléments spécifiques.

Saisissez un prix spécifique à cette variation. Vous pouvez choisir un poids et des dimensions personnalisés – dans le cas des chemises, certaines tailles sont peut-être physiquement plus grandes que d’autres. Vous pouvez préciser quelles sont les variations en stock.

Dans cet exemple, nous allons télécharger une photo personnalisée pour cette variante de WooCommerce. Cela aidera l’utilisateur à faire le bon choix.

  • Cliquez sur l’icône “Photo” et téléchargez une image de t-shirt.

woocommerce change variation image

  • Répétez cette opération pour les variations U Neck et Polo.
  • Lorsque vous avez terminé, n’oubliez pas de cliquer sur “Enregistrer les modifications”.
  • Et pour faire bonne mesure, cliquez sur “Mettre à jour” (ou “Publier” si le produit n’a pas encore été publié) pour vous assurer que toutes les données sont enregistrées.

Examinons ce produit sur la page d’accueil de votre site.

woocommerce variations and variable products

Lorsque l’utilisateur choisit un style, il verra les prix actualisés et une photo mise à jour. Si vous voyez un message indiquant que le produit est indisponible, vous avez probablement oublié de fixer un prix pour chaque variation.

woocommerce variations with a Uneck shirt

L’utilisation de produits variables rend la navigation dans votre boutique beaucoup plus facile pour l’utilisateur final. Et vous avez moins d’informations à gérer.

La configuration de ces attributs est une tâche difficile à réaliser la première fois. Mais une fois qu’ils sont configurés, il n’est pas trop difficile de créer des produits variables.

Les attributs s’affichent également sur la page d’accueil et rendent votre page de produit un peu plus facile à lire pour les humains et les robots de recherche.

woocommerce variations additional information

Si jamais vous souhaitez ajouter des informations personnalisées à l’onglet “Informations supplémentaires”, vous pouvez saisir manuellement les attributs sur la page d’édition du produit.

Un exemple d’un autre magasin qui fait cela est Best Buy. Si nous regardons un de leurs produits, nous pouvons voir une grande quantité d’attributs. Vous pouvez choisir jusqu’où vous voulez aller avec les attributs. Plus vous fournissez d’informations à vos clients et plus ils sont susceptibles d’acheter car ils se sentent en sécurité en sachant tout sur le produit, je vous recommande donc d’ajouter autant d’attributs que possible.

Si vous avez apprécié cette introduction à WooCommerce Variations, consultez WooCommerce Explained, l’introduction complète à WooCommerce. Si vous shouaitez gagnez du temps en nous confiant cette tache complexe d’ajout de contenue faites appel à nos services d’intégration, directement via notre formulaire de contact.

 

 

Vendre sur son Blog
Monétisation : Comment vendre sur votre blog ?

Votre blog peut devenir une importante source de revenus … à condition de savoir quels produits ou services vendre. La publicité et l’affiliation sont deux moyens connus pour être rémunéré par des articles, mais est-ce suffisant pour espérer vivre sur le long terme? Sachez que vous pouvez aller encore plus loin dans la monétisation de votre blog et, bien sûr, générer plus de revenus en créant et en commercialisant vos propres produits.

Lequel ? Voici 5 idées de produits à vendre sur votre Blog

Qu’entendons-nous par «produit»? Tout d’abord, un produit n’est pas nécessairement matériel, au contraire. Vous pouvez vendre un actif virtuel comme un logiciel ou un livre électronique. Mais si vous avez une grande communauté de lecteurs, vous pouvez également imprimer des tasses ou des t-shirts avec le nom du blog. Dans tous les cas, les produits sélectionnés doivent être en accord avec le thème et la philosophie de votre blog. Produits à commercialiser sur votre blog Pour vous aider à trouver l’inspiration, voici 5 types de produits que vous pouvez veVotre blog peut devenir une importante source de revenus … à condition de savoir quels produits ou services vendre. La publicité et l’affiliation sont deux moyens connus pour être rémunéré par des articles,ndre sur votre blog.

1) Vendre des livres électroniques ou e-book

Votre première réaction sera certainement de vous dire: “mais tous les blogueurs les vendent!” Vous ne vous trompez pas, le marché du livre numérique est vraiment envahi par les blogueurs. Cela ne signifie cependant pas que le vôtre ne trouvera pas d’acheteur. Au contraire ! Il suffit de bien le positionner et d’apporter une réelle valeur ajoutée. Si vous n’avez pas le temps de vous consacrer à la rédaction d’un ebook entier, commencez par compiler les meilleurs articles de blog sur le même sujet. Modifiez-le et ajoutez une petite touche spéciale, quelques informations supplémentaires, pour en faire un guide de vente.

2) Vendre sur votre blog du contenu imprimable

Ce type de produit est en hausse! T-shirt, agenda, carte de voeux, feuille à colorier pour adulte, sac … Tous les produits imprimables susceptibles d’intéresser votre public sont les bienvenus. Les sites du Moments vendent par exemple un “pack” de contenu imprimable destiné aux parents et aux enfants: coloriage, comptines, etc.

4) Vendre des cours ou formation en ligne

La mise en place de la formation demande du temps et une certaine maîtrise des outils de montage vidéo. Néanmoins, ça vaut le coup! Pour rendre votre offre attractive, vous pouvez proposer des modules vidéo ou audio, selon l’équipement dont vous disposez. Des questionnaires pour tester les connaissances de vos “étudiants” peuvent être nécessaires à la fin du cours. Enfin, un groupe Facebook fermé permettra à vos apprentis d’échanger entre eux, mais aussi avec vous. De nombreux blogueurs proposent leur propre formation.

5) Vendre sur votre blog des adhésion en ligne privé ou à un groupe privé

Cet espace privé nécessite que les gens doivent payer et s’inscrire pour voir le contenu. Vous pouvez mettre en place un forfait mensuel, annuel ou illimité. Pour justifier le coût de cette plateforme restreinte, vous devrez proposer des contenus à très haute valeur ajoutée avec des webinaires, des formations et guides en accès libre, des contenus exclusifs, des ateliers mensuels ou des cours réguliers auxquels les membres peuvent participer.

finalement Toutes ces voies méritent d’être explorées pour monétiser votre blog. Le choix se fera vers les articles dont vous avez les connaissances techniques, mais aussi le temps de mise à jour. En effet, animer un groupe privé ou proposer des articles exclusifs nécessite un temps de production à vos claviers !

Créer et installer un logo personnalisé sur votre thème WordPress

Aimeriez-vous avoir un logo personnalisé pour le site WordPress? Avoir votre propre logo à votre image vous aide à établir votre marque et rend en même temps votre site unique. Dans cet article, je vous montre comment obtenir un logo personnalisé à un prix avantageux et comment l’installer dans votre thème WordPress.

Pourquoi devriez-vous avoir un logo personnalisé sur votre site WordPress?

Le logo représente l’image de votre entreprise, blog ou organisation. Un logo réussi transmettra clairement et précisément vos valeurs et votre mission. De plus, il personnalisera la relation que vos clients ou visiteurs de votre site entretiendront avec votre site. La plupart des thèmes WordPress sont livrés avec la possibilité d’ajouter votre logo. Cela pourrait également être utilisé comme icône et favicon pour votre site. Créer une image de marque est un métier en soi. Eh bien, vous pouvez toujours improviser en tant que graphiste, mais comme tout, reproduire le professionnalisme d’un spécialiste est complètement idéaliste. Cela dit, voici quelques options pour vous si vous souhaitez obtenir un logo personnalisé pour votre site WordPress (et éventuellement votre entreprise) à un prix abordable.

Où aller pour concevoir un logo personnalisé?

1. 99designs

99designs
99Designs est un site très intéressant pour quiconque souhaite obtenir son propre logo. Le principe est simple. Vous allez sur le site, via un formulaire très intuitif et agréable à remplir, vous mentionnez vos préférences en termes de couleurs, de formes, vous décrivez le sujet de votre entreprise, pourquoi vous avez choisi ce nom, etc. Ensuite, il ne faudra que 2 à 5 jours pour recevoir des dizaines (dans mon cas, j’en avais reçu une soixantaine) de logos correspondant à vos préférences d’une multitude de designers différents. Vous sélectionnez ensuite celles que vous préférez et vous répétez les passes de correction jusqu’à ce que vous ayez LE logo qui correspond exactement à vos attentes.

2. GraphicRiver (Envato)

graphicriver
Nous connaissons très bien la compagnie Envato qui gère le site de thèmes ThemeForest. Ils ont également un site dédié aux créations graphiques telles que: logos, brochures, flyers, illustrations, fond, patrons, menus de restaurants, tatouages, personnages, etc.

3. Shutterstock

shutterstock
Une troisième alternative serait d’utiliser Shutterstock, le géant pour fournir des images et des photos professionnelles en ligne. En effectuant des recherches telles que: logo de restaurant, logo d’entreprise, logo de blog, logo de coiffure, logo d’agence, etc., vous tomberez sur des bijoux créatifs!

Comment installer un logo personnalisé sur votre thème WordPress

Depuis la version 4.5 de WordPress, vous avez désormais la possibilité (si la fonction est déclarée dans le thème) d’ajouter un logo personnalisé à votre site. Ceci est un ajout aux fonctionnalités “En-tête personnalisé” et “Arrière-plan personnalisé” disponibles dans votre CMS sous “Apparence -> Personnaliser -> Identité du site”.

Si vous n’avez pas cette fonctionnalité parce que le développeur a oublié de l’ajouter ou parce que votre thème est âgé, vous devez ajouter la fonction suivante dans le fichier « functions.php » de votre template :

function theme_prefix_setup() {
    add_theme_support( 'custom-logo' );
}
add_action( 'after_setup_theme', 'theme_prefix_setup' );

Cette fonction accepte 5 paramètres que l’on peut ajouter dans un tableau (array) :

height : (il s’agit d’un chiffre) La grandeur du logo en pixels.
Les thèmes peuvent utiliser un format d’image déjà présent au thème tel que :  « small, medium, large, thumbnail » ou enregistrer un nouveau format custom.

width : (il s’agit d’un chiffre) La largeur du logo en pixels.

flex-height : (il s’agit de mettre true ou false) Pour permettre une hauteur flexible. Montrer un logo dans une sidebar verticale (comme dans le thème Twenty Fifteen) est un bon exemple où le flexible height peut être appliqué.

flex-width : (il s’agit de mettre true ou false) Pour permettre une largeur flexible. Si un thème à de l’espace à l’horizontal, flex-width donne plus de flexibilité sur la façon qu’il peut être affiché. Exemple de code :

add_theme_support( 'custom-logo', array(
   'height'      => 175,
   'width'       => 400,
   'flex-width' => true,
) );

header-text : (un tableau / array) Noms des classes (css class) des éléments à cacher. Ce paramètre est seulement important pour (très rarement!) les thèmes ne sont pas compatibles avec le fait de cacher le header text (texte d’en-tête) dans les custom headers (en-têtes personnalisés). Un thème pourrait ainsi passer un tableau contenant des noms de classes  à tous les éléments du header text pouvant être remplacés par votre logo.

add_theme_support( 'custom-logo', array(
   'header-text' => array( 'site-title', 'site-description' ),
) );

En plus d’ajouter le module pour pouvoir ajouter un logo custom, « add_theme_support( ‘custom-logo’ ) » ajoutera aussi une classe « wp-custom-logo » au body qui pourra être utilisée pour styliser le logo si présent.

Important: lorsque vous ajoutez cette fonctionnalité à votre thème, assurez-vous de tester les nouveaux paramètres du logo à la fois sur la version en direct de votre site et en mode aperçu. Vous voudrez également vous assurer que le thème a des styles CSS en place pour accueillir les logos qui n’utilisent pas un format d’image personnalisé, tels que les images qui ont été téléchargées avant la mise à jour de votre thème avec cette nouvelle fonctionnalité.

Pour afficher votre logo sur le visuel de votre site (front-end), ces 3 tags peuvent être utilisés :

get_custom_logo( $blog_id = 0 )

Retourne les propriétés du logo custom.

the_custom_logo( $blog_id = 0 )

Affiche le logo personnalisé.

has_custom_logo( $blog_id = 0 )

Retourne une valeur true/false, si vous avez ajouté un logo personnalisé à l’aide de l’outil disponible sous « Apparence -> Personnaliser ».

Pour utiliser le nouveau tag de logo custom et conserver la compatibilité avec les plus vieilles versions de WordPress, il est recommandé d’inclure la fonction dans la fonction « function_exists() » similaire à comment le thème Twenty Sixteen l’inclue :


function twentysixteen_the_custom_logo() {
   if ( function_exists( 'the_custom_logo' ) ) {
      the_custom_logo();
   }
}

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de l’inspiration pour créer votre propre logo

Besoin d’un site internet ? Contactez nos experts !

 

Comment créer une boutique en ligne avec WordPress et Woocommerce

 

Ce tutoriel s’adresse à tous les niveaux d’expérience avec WordPress. Si vous êtes nouveau sur la console ou sur le Web en général et que vous souhaitez utiliser WooCommerce avec WordPress pour votre boutique en ligne, il est important que je partage le fait que vous devrez travailler, probablement lire d’autres articles, expérimenter et mettre l’épaule à la roue. J’ai vu dans le passé plusieurs personnes essayer d’improviser des développeurs web sans grand succès. D’autre part, j’ai également vu plusieurs personnes déployer les efforts nécessaires et publier une boutique en ligne WooCommerce très professionnelle. Il est simplement important que vos attentes soient réalistes par rapport à votre propre contexte et à votre situation particulière.

Si ce que je viens de partager avec vous parle ou vous inquiète, que mettre tous ces efforts vous décourage et que vous n’avez pas 2500 € (ou plus!) Pour payer un développeur professionnel, je vous suggère de vous pencher éventuellement vers la boutique en ligne Shopify service de création plutôt que WooCommerce. La courbe d’apprentissage de celui-ci est très intéressante et accessible. Le prix est de 29 $ US / mois pour une boutique en ligne professionnelle contenant toutes les fonctionnalités nécessaires à son bon fonctionnement.

Deuxième mise en garde si vous utilisez les services de WordPress.com plutôt que la plate-forme open source gratuite de WordPress.org. Vous devrez utiliser le plan de service le plus cher. Ce qui à mon avis n’est vraiment pas bénéfique. Choisissez plutôt WordPress.org avec un service d’hébergement WordPress. Ce sera beaucoup plus avantageux en termes de coûts et de possibilités de personnalisation de votre site (2 à 10 € par mois, au lieu de 25 € par mois!).

Si je ne vous ai pas trop découragé, voici donc toutes les étapes pour démarrer votre boutique WooCommerce!

démo boutique Woocommerce

Choisir WordPress et Woocommerce pour votre boutique en ligne gratuite

WooCommerce est l’extension gratuite, très complète et ultra professionnelle de WordPress pour créer un e-commerce. Voici quelques détails:

  • WooCommerce est un plugin de WordPress. Celui-ci doit être installé et activé comme n’importe quelle autre extension.
  • C’est de très loin le plugin e-commerce le plus populaire, le plus professionnel et le plus fiable disponible.
  • C’est aussi celui qui offre le plus de fonctionnalités.
  • Vous pouvez l’installer et le configurer par vous-même. Son installation est rapide et efficace.
  • Il est compatible avec la très grande majorité des thèmes premiums.
  • Et beaucoup, beaucoup plus encore!

Quoi vendre en ligne avec WordPress et WooCommerce?

En fait, la même chose qu’avec n’importe quel e-commerce, WooCommerce vous permet de vendre n’importe quoi! Des exemples :

  • produits numériques (PDF, ebooks, logiciels, autres matériels à télécharger)
  • des produits physiques (linge, électronique, articles de sports, articles pour la maison, etc.)
  • vos services
  • réservations en ligne (pour un rendez-vous avec un professionnel, une chambre d’hôtel, …)
  • des inscriptions à un événement, à un podcast ou à du contenu premium
  • les produits de quelque-un d’autre (avec du marketing affilié)

Le tutoriel pour créer une boutique en ligne avec WordPress et WooCommerce

logos WordPress et WooCommerce

Cette partie du tutoriel vous aide à démarrer votre e-commerce en partant de rien. Je vais parler de noms de domaine, d’hébergement, d’installer WordPress et WooCommerce et vos pages de base. Commençons par la base!

e vous ai dit que vous pouvez configurer votre boutique en ligne jusqu’à 100 $ pour la première année et 75 $ pour les années suivantes. – “Mais si WordPress et WooCommerce sont gratuits, pourquoi cela me coûte-t-il quelque chose?” “. C’est assez simple, en fait, pour pouvoir avoir un site Web (ou une boutique) en ligne, vous devez avoir une adresse www (également appelée nom de domaine) et vous devez également avoir un hébergement Web. L’hébergement est l’endroit où tout les fichiers de votre site seront stockés et le nom de domaine est l’adresse web pour y accéder, c’est pour ces deux services qu’il faut dépenser un certain montant.

Étape 1 – Choisir votre nom de domaine et votre hébergement

hébergement WordPress
Le coût total du nom de domaine et de l’hébergement web avec BlueHost est de 45 $ CAN ou de 30€ EUR / année. Je recommande fortement BlueHost à mes lecteurs étant donné la stabilité, la qualité du service, le prix minimal de celui-ci et la facilité d’installation simple comme bonjour! BlueHost est également officiellement recommandé sur la page  WordPress.org/hosting qui est un « statement » en soit.

Pour un tutoriel pas à pas très précis sur les étapes à faire avec BlueHost, consulter mon article sur comment créer un blog. Mais vraiment, c’est hyper intuitif, vous n’avez qu’à suivre les étapes mentionnées par BlueHost lors de votre achat.

Étape 2 – Effectuer l’installation de WordPress (gratuit)

Avec la majorité des services d’hébergement, vous devez vous connecter à un panneau d’administration de votre serveur web appelé cPanel afin d’effectuer l’installation de WordPress. Pas avec BlueHost! Ceux-ci installent désormais automatiquement WordPress pour vous lors de l’achat de votre hébergement. Un pas de plus vers la simplification des processus! On aime ça!

Suite à cette installation, BlueHost vous propose de choisir un thème WordPress pour le visuel de votre boutique en ligne. Je vous suggère de ne pas choisir l’un de leurs thèmes, mais plutôt de magasiner un thème Woocommerce premium spécialement conçu pour les boutiques en ligne. Nous reviendrons sur la notion du choix de thèmes WooCommerce un peu plus loin dans ce tutoriel. Ce n’est pas prioritaire à ce stade de notre recette.

  • L’installation complétée, vous pouvez visionner votre site en visitant votre nom de domaine (ex : www.votreboutique.com)
  • Ouvrez aussi une autre fenêtre pour vous connecter à la console de WordPress en visitant par exemple : www.votreboutique.com/wp-admin

Il est maintenant temps de passer d’un site WordPress à une boutique en ligne avec WooCommerce!

Étape 3 – Installer le plugin WooCommerce (gratuit)

Comme pour l’installation de n’importe quels plugins WordPress gratuits, vous devez vous rendre dans votre console WordPress, cliquer sur Plugins – > Add New (si votre console est en français, « Extensions -> Ajouter une extension »). Écrivez « woocommerce » dans le champ de recherche puis cliquez sur « Installer » ou « Install now » (voir l’image ci-dessous).

installer WooCommerce

Lorsque c’est fait, cliquez ensuite sur le bouton bleu « Activate ». Vous verrez alors le menu de configuration initiale de WooCommerce. Ce processus est très simple à compléter.

Étape 4 – Configuration de la boutique

Débutez la configuration en entrant les coordonnées physiques de votre boutique en ligne. Il se peut que vous ne souhaitiez pas afficher celle-ci sur votre site. Cette section est donc facultative.

configuration WooCommerce

Ajouter une méthode de paiement

Cochez (ou décochez) les méthodes de paiement que vous souhaitez avoir sur votre boutique. Vous avez la possibilité ici de cocher Stripe ou/et Paypal. Par contre, vous pourrez plus tard, ajouter d’autres passerelles de paiement en ligne telles que :

stripe
amazon pay
Payfast
Authorize.Net
Square
Paypal
Klarna
First Data
WorldPay
Sage Pay
Eway
Elavon
Mollie
Paytrace
Paytrail
ANZ
Chase Paymentech
GoCardless
Realex Payments
Ogone payment services
NAB Transact
Bambora
Paymentexpress
USA Epay
Payson
Sofort Uberweisung
Solutions Moneris

Et beaucoup plus encore! Cliquez sur « Continuer » lorsque vous avez terminé cette étape.

configuration de paiement WooCommerce

Expédition

Vous pouvez ici configurer différentes zones d’expédition et y définir votre unité de poids et mesure.
configuration livraison

Extras

Si vous avez le thème de base de WordPress, ou que votre thème n’est pas compatible avec WooCommerce, vous avez l’option d’installer le thème Storefront de WooCommerce. Pour le moment, vous pouvez installer celui-ci. Vous pourrez plus tard ajouter le thème WordPress premium que vous aurez choisi pour votre boutique.

Vous avez aussi la possibilité de cocher l’option de taxes automatisées, qui prend en considération le lieu physique de votre boutique en ligne que vous avez définie à l’étape précédente. Woocommerce a créé une vidéo vous montrant les possibilités du module de gestion des taxes que vous pourrez configurer plus tard dans configurations avancées. Voici la vidéo :

WooCommerce extras

Activer

À l’étape suivante, vous avez la possibilité d’installer le plugin Jetpack. Personnellement, je ne vous le recommande pas puisque Google Analytics, un plugin spécifique de sécurité comme « All in One WordPress Security » ou « iThemes Security » et un plugin spécifique de caching comme « WP Rocket » feront un bien meilleur boulot.

activer WooCommerce

Prêt !

Voilà les premières étapes complétées! Vous êtes prêt à créer les pages essentielles de votre boutique en ligne!

Commencer WooCommerce

Étape 5 – Création des pages essentielles au fonctionnement de votre boutique en ligne

Une boutique en ligne requiert différentes pages spécifiques partant du début jusqu’à la fin d’une commande en ligne. Nous allons donc créer celles-ci. Dans le module « Pages » de WordPress, créez une à une les pages suivantes en n’ajoutant rien d’autre que le titre à l’intérieur de celles-ci :

  • Boutique : la page d’accueil de votre boutique en ligne
  • Panier : la page contenant le panier d’achats avec les items ajoutés par le client
  • Commande : la page dans laquelle votre client ajoutera ses informations de livraisons et de paiement en ligne
  • Mon compte : (facultatif) une sorte de page de profil pour les clients qui désirent créer un compte sur votre site pour faciliter leurs futures commandes
  • Conditions générales de vente et d’utilisation : la page contenant les conditions générales de vente et d’utilisation de votre site.

Lorsque ces pages seront créées, vous devez associer celles-ci dans la configuration de WooCommerce. Pour associer la page « Boutique », ouvrez WooCommerce -> Réglages -> Produits.

page Boutique
Pour associer les autres pages, ouvrez WooCommerce -> Réglages -> Commande.

page Commande

Étape 6 – Ajouter votre premier produit

Pour que votre boutique en ligne soit réellement opérationnelle, vous aurez besoin de produits ou d’un service à vendre! Pour ajouter un nouveau produit, allez dans votre console WordPress et cliquez sur « Produits -> Ajouter un produit ». Voici ce que vous verrez à l’écran (chaque numéro dans l’image est décrit plus en détail sous celle-ci) :

ajouter un produit

  1. Le nom de votre produit
  2. La description générale de votre produit. Cette section vous permet d’ajouter beaucoup de contenu texte. En utilisant les outils du wyzywyg, vous pourrez même ajouter des images, des vidéos, des tableaux, des titres, etc.
  3. La portion des données concernant votre produit. Utilisez celle-ci pour indiquer d’abord si votre produit est un produit physique, virtuel ou téléchargeable. S’il s’agit d’un produit physique, ne cochez pas de case. S’il s’agit d’un service, celui-ci est considéré comme un produit virtuel. Voici les autres portions de cette section centrale :
    • Général : Qui vous sert à définir le prix du produit et ses taxes
    • Inventaire : Pour gérer votre inventaire (si nécessaire)
    • Expédition : Pour définir les dimensions, le poids et le prix de livraison du produit
    • Produits liés : Pour définir des produits similaires du genre : « Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté ceux-ci … »
    • Attributs : Pour ajouter des attributs du genre : grandeur, couleur, matériel…
    • Avancés : Contenant les champs « Note d’achat », « Ordre du menu » et « Activer les avis »
  4. Description courte du produit : Ce texte sera affiché sous le titre du produit dans la page (single-product) du produit.
  5. Catégories de produit : Pour regrouper les produits d’une même catégorie (ex: catégorie « chandails » sous la catégorie « hommes » )
  6. Étiquettes produit :  Une autre façon de regrouper vos produits (ex: des marques en particulier)
  7. Image produit : L’image principale de votre produit (qui sera aussi utilisée en miniature dans vos pages de catégories ou sur la page Boutique)
  8. Galerie produit : Une galerie contenant différentes images de votre produit

Étape 7 – Choisir le visuel de votre boutique en ligne

WooCommerce et votre thème actuel

Par défaut, WooCommerce est compatible avec tous les thèmes WordPress. Une bonne nouvelle si vous avez un site au visuel personnalisé, car vous pourrez conserver celui-ci. La moins bonne nouvelle est que ce ne sont pas tous les thèmes qui afficheront les informations de votre boutique avec les visuels désirés selon vos goûts et préférences. Il se peut que votre intégrateur ou programmeur ait à faire quelques retouches sur celui-ci.

Aussi, si vous avez un thème qui a été créé de A à Z par un programmeur, il se peut que celui-ci n’est pas programmé de base (ce qui serait normal selon le budget que vous lui aviez alloué au départ du mandat) pour être compatible avec WooCommerce. Dans ce cas-ci, vous aurez à payer ce même programmeur ou une nouvelle personne pour compléter votre thème en lien avec votre nouveau projet de e-commerce.

Si changer le visuel de votre site n’est pas un problème, il existe de nombreux thèmes premium conçus et optimisés spécialement pour WooCommerce. Ainsi, toutes les pages de catégories, de produits et du processus de paiement en ligne seront toutes déjà programmées et designées pour une boutique impeccable.

themeforest woocommerce

L’équipe de WooCommerce a également créé un thème de base appelé Storefront qui peut être une alternative à payer un thème premium. Voici la vidéo de présentation du thème. Il s’agit d’une alternative gratuite, mais qui comprend plusieurs limites visuelles.

* Pour votre info, les thèmes de ThemeForest sont programmés dans le même sens que celui de Storefront pour assurer une compatibilité maximale avec WooCommerce.

Peu importe si vous décidez de conserver votre thème actuel ou de modifier celui-ci pour un thème WooCommerce, la prochaine étape consiste justement à vérifier que chacune des pages de votre boutique en ligne fonctionne adéquatement.

Quelques notions de base concernant le visuel d’un e-commerce :

  • Le visuel et l’expérience utilisateur de votre boutique se doivent d’être hyper clairs pour le visiteur. Sinon un client potentiel confus n’achètera tout simplement pas.
  • Le contenu central contenant vos produits doit capter l’attention des visiteurs.
  • Avoir la possibilité d’enlever ou d’ajouter une ou 2 barres latérales pour chacune des pages peut être utile à votre projet.
  • Avoir un site compatible avec les différentes plateformes mobiles n’est plus négociable. Environ 60 % des visiteurs en provenance d’un mobile quitteront votre site si celui-ci n’est pas adapté à un cellulaire ou une tablette. Sans compter les pénalités que Google vous imposera en matière de positionnement en référencement organique.
  • La navigation doit être, elle aussi, hyper claire pour permettre aux utilisateurs de repérer facilement et rapidement ce qu’ils recherchent.

En gardant ces notions en tête, voici le minimum d’éléments que vous devriez avoir sur les pages de votre boutique.

La page « Boutique » ou la page contenant vos produits

C’est la page d’accueil de votre boutique contenant certains produits, des catégories de produits ou même les deux. Ce qui vaut la peine d’ajouter à cette page :

  • Un peu de contenu texte pour venter les mérites de votre boutique ou de vos produits
  • Décider si vous voulez ajouter une barre latérale à cette page ou pas. Pour ce faire, rendez-vous dans le module « Pages » du CMS et cliquez sur la page à laquelle vous avez associé votre boutique un peu plus haut dans ce tutoriel. Dans « Page Attributes », attribuez-y le Template nécessaire :

full-width

Voici à quoi ressemble la page d’accueil de la boutique du thème Storefront de WooCommerce. On peut y retrouver un produit en vedette et le listing de produit dans la portion de gauche, le shopping cart et les catégories de produits dans la barre latérale.

storefront shop page
WooCommerce vous permet d’afficher dans la portion de gauche (portion principale) de cette page les catégories ou les produits ou les deux. Pour se faire, allez dans votre CMS sous « Apparences -> Personnaliser -> WooCommerce -> Catalogue de produits ».

catalogue de produits

Page individuelle d’un produit

Pour ce type de page, si vous utilisez un thème créé pour WooCommerce, vous ne devriez pas avoir à changer des éléments. Vous pourrez jouer avec la description du produit, ses images et avec les variations de produit (grandeur, couleur, texture, …) si de mise.
Voici à quoi ressemble cette page avec StoreFront :

page de produit avec StoreFront

Panier d’achats

Une bonne pratique pour cette page est de mettre celle-ci en pleine largeur d’écran. Il est important de ne pas trop montrer d’options à l’acheteur. Il faut que le processus d’achat soit clair et simple :

panier d'achat

Paiement en ligne

La page de paiement en ligne est probablement la page la plus importante de votre boutique pour la conversion d’achat. Son ergonomie et son interface doivent être impeccables. L’acheteur doit se sentir suffisamment en sécurité pour conclure sa transaction. Voici quelques règles importantes à respecter :

  • Cette page doit être plein écran.
  • Le seul moyen que devrait avoir l’utilisateur pour quitter la page est de finaliser sa transaction. Je vous suggère d’y enlever la navigation principale.

La page par défaut de WooCommerce est bien conçu pour ça :

panier-dachat

À ce stade, vous avez pratiquement terminé la base visuelle de votre boutique en ligne!  Il vous reste à ajouter les options de paiement et de livraison qui sont faciles à personnaliser via les menus « WooCommerce -> Réglages -> Commande » et « WooCommerce -> Réglages -> Expédition ».

Étape 8 – Déployer les possibilités de WooCommerce

Tout comme WordPress en général, une des forces de WooCommerces se trouve au niveau des plugins disponibles pour rendre votre boutique en ligne vraiment adaptée à vos besoins particuliers.

Les plugins et extensions populaires approuvées par l’équipe de WooCommerce

Autres plugins utiles à avoir sur votre site e-commerce

  • WooCommerce Multilingual : Pour une boutique en ligne bilingue.
  • WPBakery Page Builder : Extension de style « Page Builder » vous permettant de créer le visuel désiré pour vos pages, articles, produits, etc.
  • Gravity Form : Le plugin de formulaire en ligne le plus professionnel et offrant le plus de possibilités pour WordPress.
  • Yoast SEO : Pour le référencement SEO de votre site.
  • Yoast WooCommerce SEO plugin : Pour le référencement SEO des pages produits, catégories et autres de votre cybercommerce.
  • Visitez notre page dédiée aux plugins WordPress pour plus de recommandations.
créer site Wordpress
Comment bien lancer un site WordPress ? (TUTORIEL)
Créer et lancer un site WordPress demande beaucoup de travail, que ce soit pour vous ou pour l’un de vos clients. Pour concevoir un site performant et professionnel, vous devez combiner différents aspects (contenu, design, marketing, SEO, etc.) en un tout cohérent.
Et précisément, avec toutes ces parties dispersées, il est très probable d’oublier certaines étapes très importantes pour une publication en ligne réussie. Bien que toutes les erreurs soient réparables, le jour du lancement devrait être un jour de célébration du succès du projet, à la fois pour vous et pour votre client – et non pas un jour de déception et / ou de panique pour trouver des solutions aux problèmes qui sont survenus. pendant l’affichage.

Votre route vers la réussite

Pour vraiment augmenter vos chances de succès et obtenir un résultat positif, une feuille de route est nécessaire afin de ne rien oublier. C’est exactement ce que je vous propose ici avec cette check-list de pré-lancement dédiée aux sites WordPress. Une liste qui répertorie toutes les étapes afin de ne pas oublier les tâches cruciales et nécessaires dans le processus de lancement. De plus, les étapes sont classées en différentes catégories:
étapes lancement site web

POURQUOI AVOIR UNE LISTE DE PRÉ-LANCEMENT?

Vous vous demandez peut-être: “Pourquoi ai-je besoin d’une liste de contrôle? Et vous pensez peut-être,” Un bon concepteur, développeur ou intégrateur de site Web devrait connaître ces informations par cœur, n’est-ce pas? Avons-nous vraiment besoin d’une béquille comme une liste de choses à faire? Eh bien, sachez que dans la catégorie des personnes qui travaillent avec une liste de contrôle, nous trouvons des pilotes d’avion, des chirurgiens et d’autres professionnels de haut niveau qui ont des problèmes très graves. Alors si ça leur convient, pourquoi pas vous? De plus, vous comprendrez probablement la nécessité d’une liste de contrôle lorsque vous lirez tous les aspects qui y sont inclus.

checklist planification web

Mieux encore, avoir une liste de contrôle vous permet de vous libérer d’une grande partie de la charge mentale impliquée dans la création de sites Web. En mettant le tout sur un morceau de papier ou dans un fichier informatique, vous donnez plus de place à la créativité, à la prise de décision et à bien d’autres choses importantes. Moins de réflexion et de procrastination se traduit par plus d’action et une plus grande productivité. Quoi de plus merveilleux?

De plus, la liste de contrôle vous permet de décomposer une tâche importante en plusieurs petites parties, ce qui la rend moins lourde à gérer et plus facile à organiser. Avec une liste étape par étape, il est plus facile de ne rien oublier d’important.

D’un autre côté, il n’y a rien de plus satisfaisant et de plus motivant que de rayer les points d’une liste de choses à faire, n’est-ce pas? Si vous utilisez WordPress dans votre vie professionnelle, il est probable que vous lanciez régulièrement des sites Web. Une liste de contrôle facilite la reproduction du processus à chaque fois. Il convient toutefois de mentionner qu’une liste de contrôle préalable au lancement n’est jamais remplie, en ce sens qu’elle constitue une entité malléable, en constante évolution. Dans un environnement dynamique comme la conception web sur WordPress, vous devez être constamment à la recherche de nouvelles technologies et de nouveaux défis. Tout cela doit être pris en compte et intégré à votre travail. Par conséquent, une bonne liste de contrôle avant le lancement vous accompagnera pendant longtemps.

LES CONTENUS

contenu web

Le contenu est au centre de tout site Web. Il permet à la fois à vos visiteurs et aux moteurs de recherche d’en connaître le sujet. Il est donc important d’avoir du contenu dès le départ. Les points suivants vous aideront à y arriver.

  • Remplacement de contenu vide
    Recherchez tout contenu alternatif (par exemple, Lorem ipsum) sur votre site et assurez-vous que le contenu réel (celui approuvé par votre client) est en place.
  • La correction des fautes
    Rien de moins professionnel que les fautes de grammaire ou d’orthographe. Vérifiez donc si tout le texte du site contient des erreurs et réessayez.
  • Format des contenus
    Lorsque votre site est attrayant et facile à naviguer, votre mise en page est importante. Évitez les gros blocs de texte, divisez-les en paragraphes et n’oubliez pas d’ajouter des sous-titres!
  • Les images

    Tout visuel de substitution, comme le texte, doit être supprimé et remplacé par une image réelle.
  • Les fichiers médias

    Même chose pour tous les types de médias. Vérifiez si les bons fichiers sont au bon endroit et s’ils fonctionnent correctement.
  • Examen des liens de page

    Assurez-vous qu’aucun lien n’est rompu, que les liens internes dirigent vers la bonne page et que les liens externes s’ouvrent dans une nouvelle fenêtre (target = “_blank”).
  • Fichiers téléchargeables
    Si le site contient des liens téléchargeables, assurez-vous qu’ils ont été vérifiés, qu’ils lient correctement et bien sûr qu’ils sont effectivement téléchargeables.
  • Les erreurs 404

    Bien que la majorité des thèmes contiennent une page par défaut pour le contenu introuvable, vous devez envisager de configurer une page d’erreur 404 personnalisée. En d’autres termes, vérifiez que vos visiteurs accèdent à une page s’ils accèdent au site via un lien défectueux. Vous pouvez ajouter un moteur de recherche pour les aider à trouver leur contenu.
  • La page de contact

    Testez le formulaire de contact et assurez-vous que le client en reçoit des messages.
  • Configuration des redirections

    Si des redirections sont nécessaires (par exemple, pour maintenir un lien vers un ancien site), assurez-vous qu’elles sont correctement configurées. Assurez-vous également qu’il existe 301 redirections pour préserver le poids du référencement.
  • Lancement de contenu

    Pour améliorer le lancement de votre site internet, c’est une bonne idée de préparer quelques articles sur le sujet qui seront partagés sur les réseaux sociaux le moment venu.

CONCEPTION DU SITE WORDPRESS

design web

Une bonne conception garantit que le contenu Web est présenté de la meilleure façon possible, quels que soient les paramètres de l’appareil et de l’utilisateur. C’est souvent beaucoup de travail, mais ça vaut le coup.
  • Balises HTML

    Pour éviter les incompatibilités, utilisez un outil comme le W3C, qui propose un service de validation des balises. De cette façon, vous pourrez valider que toutes les pages de votre site respectent les standards du Web.
  • Validation du CSS
    Ce qui est vrai pour HTML l’est aussi pour vos feuilles de style, et vous pouvez utiliser le même outil pour les valider.
  • Aperçu dans les principaux navigateurs
    Pour trouver des problèmes de compatibilité d’un navigateur à un autre, affichez votre site dans Firefox, Chrome, Safari, Internet Explorer (ou Microsoft Edge), ainsi que tout navigateur reconnu que votre client souhaite utiliser. Vérifiez les images et les vidéos en particulier. Une solution pour y parvenir consiste à utiliser un service tel que Browsershots.
  • L’adaptabilité du design
    Le monde mobile représente une grande partie du trafic et avoir un site qui est visuellement similaire (sinon exactement le même) d’un appareil à un autre est d’une importance capitale pour de nombreuses entreprises. Pour garantir la meilleure expérience à tout utilisateur, testez votre conception sur différents appareils (téléphones et tablettes) et sur différentes plateformes (Android, iOS), ou utilisez un outil comme MobileTest.me.
  • Test d’optimisation mobile de Google
    Outre les tests manuels, vous pouvez utiliser l’outil de test d’optimisation mobile de Google. Il comprend de nombreux commentaires utiles, et vous n’avez qu’à entrer votre URL pour obtenir une analyse complète de votre site.
  • Optimisation des images

    Réduisez au maximum la taille des images (sans compromettre la qualité, bien sûr). De cette façon, le temps de téléchargement des pages sera plus court, ce qui améliorera l’expérience utilisateur ainsi que les performances SEO. Des extensions comme TinyPNG et RIOT peuvent le faire pour vous.
  • L’ajout d’un favicon
    Probablement la grande chose oubliée de la conception de sites Web, le favicon est l’icône apparaissant dans les onglets du navigateur – et cela rend le site beaucoup plus professionnel. Heureusement, des outils comme Favicomatic peuvent le créer aisément pour vous.
  • Liez le logo à la page d’accueil

    Tout d’abord, assurez-vous que le logo de l’entreprise figure dans l’en-tête. Ensuite, vérifiez que son lien pointe vers la page d’accueil (le site réel, pas celui en développement). De cette façon, les visiteurs peuvent y revenir facilement.
  • Le paramétrage d’une feuille de style d’impression
    Certains utilisateurs voudront conserver votre contenu sur papier (oui!). Facilitez-leur la tâche en créant une feuille de style d’impression. Vous trouverez la méthode pour le faire dans le codex WordPress.

FONCTIONNALITÉS DU SITE WORDPRESS

fonctionnalités web

Si votre site Web ne remplit pas sa mission principale, rien ne pourra le faire, peu importe la quantité de contenu ou l’élégance de vos visuels. Pour ce faire, vous devez vérifier toutes les fonctionnalités importantes avant qu’un vrai visiteur soit là.

  • Le test des formulaires web

    Quels que soient les formulaires présents sur votre site (contact, commande, enquête, etc.), assurez-vous qu’ils transmettent correctement les données et que les e-mails générés sont envoyés au bon endroit.
  • Les messages de confirmation et les redirections

    De même, les utilisateurs reçoivent-ils des messages d’assistance pertinents et sont-ils redirigés au bon endroit après avoir soumis des informations? Il est maintenant temps de s’en assurer.
  • La vérification des messages automatiques

    Si vous avez configuré des e-mails automatiques, vérifiez qu’ils fonctionnent correctement.
  • L’évaluation de la vitesse
    Utilisez un outil tel que Google Pagespeed Insights, GTMetrix ou Pingdom pour voir à quelle vitesse votre site se charge et ce que vous pouvez faire pour l’améliorer. Dans la mesure du possible, visez un temps de chargement inférieur à deux secondes pour chaque page.
  • Le partage sur les réseaux sociaux

    Vérifiez si le partage social est en place, qu’il fonctionne correctement et qu’il mène aux bonnes plateformes et profils.
  • L’essai des flux d’information
    S’il y a des flux RSS, actualités, médias sociaux ou quoi que ce soit sur votre site WordPress, assurez-vous qu’ils fonctionnent correctement avant de lancer le site.
  • La mise en place des paramètres d’accessibilité

    L’accessibilité est de plus en plus importante dans l’univers Web. Pour savoir comment l’implémenter dans WordPress, surtout si vous êtes requis par la loi, ici un article en anglais pertinent sur la question.
  • Les outils tiers
    Si vous utilisez des outils externes à CRM, que ce soit pour le commerce électronique, le marketing ou pour toute autre raison, vérifiez qu’ils fonctionnent correctement.

Paramétrer le SEO (le référencement)

seo pour site WordPress

Bien sûr, vous voudrez rendre votre nouveau site Web visible aux moteurs de recherche dès le début, afin que l’indexation se fasse correctement. Pour y arriver, faites attention aux points suivants.
  • Installation et la configuration d’une extension SEO
    Bien que WordPress soit déjà bien configuré pour le SEO, une extension comme Yoast SEO ou tout autre service de référencement tout-en-un est certainement essentiel à la santé marketing de votre site.
  • Le réglage du titre du site et de son slogan

    Si votre extension SEO ne prend pas en charge le titre et le slogan de votre site, consultez-le en allant dans “Paramètres -> Général”.
  • La configuration SEO des titres de page d’article

    Toutes les pages et articles de votre site doivent avoir un titre unique de 70 caractères ou moins.
  • L’ajout des balises méta description

    De même, vous devrez créer des méta-descriptions uniques et engageantes pour toutes les pages et tous les articles. Celles-ci doivent être pertinentes et attrayantes pour l’utilisateur et doivent être écrites en moins de 156 caractères.
  • Paramétrage des permaliens
    Assurez-vous que la structure des permaliens est définie en fonction de vos préférences “Paramètres -> Permaliens” et que chaque URL de page contient son propre mot-clé.
  • L’optimisation des images (encore une fois)

    Vous devrez également vérifier si tous les titres d’image, leurs descriptions et leurs étiquettes ALT incluent leur mot-clé. Chaque image doit également être compressée pour réduire le temps de chargement.
  • Le réglage des mots-clés

    Si vous travaillez avec une extension SEO, chaque article et chaque page doivent avoir un mot-clé défini. L’outil vous guidera également sur la façon de les optimiser.
  • Analyser le contenu
    Une fois que vous avez défini le mot-clé central du site, suivez bien les conseils présentés dans l’analyse de contenu, afin d’obtenir de meilleurs résultats.
  • La création d’un sitemap
    Yoast SEO et Google XML Sitemaps

    peut vous aider à concevoir un plan du site à partager avec les moteurs de recherche. Si vous travaillez dans un environnement de développement, repoussez cette étape jusqu’à ce que le site soit hébergé à sa destination officielle.
  • Le réglage des métadonnées
    Vérifiez les méta-balises des médias sociaux et du type RSS et assurez-vous qu’elles sont correctement configurées et adaptées. N’oubliez pas d’implémenter des étiquettes facultatives telles que rel = “noindex” et / ou rel = “nofollow” si nécessaire. Veillez à comprendre l’utilité de ces balises avant de les utiliser.

LE MARKETING DIGITAL

liste marketing

Lors du lancement d’un nouveau site, il est important non seulement de le faire fonctionner pour les moteurs de recherche, mais aussi de le rendre convivial pour les visiteurs. En suivant les prochaines étapes, vous pourrez bien démarrer vos efforts marketing.
  • L’inscription à la newsletter
    Avez-vous intégré un formulaire d’abonnement aux endroits stratégiques? Ne pensez pas aux pages, pensez aussi aux pop-ups et autres types d’invitations si cela s’applique à votre site Web. Pour ce faire, découvrez SumoMe, qui comprend de multiples options pour accroître vos listes d’abonnés.
  • Connexion avec un fournisseur de marketing par e-mail
    Lorsque vous ajoutez un formulaire, assurez-vous qu’il se retrouve au bon endroit et que les adresses e-mail sont correctement collectées. La désactivation de la non-indexationMailChimp est un outil de choix dans ce domaine.
  • Le réglage des icônes des réseaux sociaux
    Examinez toutes vos icônes de médias sociaux, y compris leur fonctionnement et leur lien avec l’adresse appropriée. De plus, si vous ne l’avez pas déjà fait, vérifiez que chaque partage de médias sociaux fonctionne correctement et qu’une image miniature apparaît lors du partage d’un article ou d’une page spécifique.
  • La vérification des profils des réseaux sociaux
    Ce faisant, visitez chaque profil de réseau social lié au site et vérifiez si toutes les informations pertinentes sont à jour.

L’ASPECT JURIDIQUE

aspect légal d'un site web

Voir l’aspect juridique dans la conception d’un Site WordPress peut être aride, mais c’est un mal nécessaire. Le non-respect des exigences légales peut devenir un inconvénient majeur pour les visiteurs ou les entreprises et peut également vous poser des problèmes.
  • L’affichage des détails de l’entreprise
    Rendre vos coordonnées facilement accessibles n’importe où sur le site est un signe de confiance, et c’est souvent obligatoire. Inclure des informations importantes telles que le numéro d’enregistrement fiscal si nécessaire.
  • L’acquisition de licences
    Si vous utilisez des images, des polices, du code ou même des extensions qui incluent une licence, assurez-vous que tout est en place et mentionné si nécessaire.
  • La mention des droits d’auteur
    Indiquez un avis de droit d’auteur si vous traitez avec un sujet connexe.
  • La politique de confidentialité
    Obligée par la loi dans certains pays, la politique officielle de confidentialité est toujours un bon moyen de gagner la confiance afin de collecter des données de toutes sortes selon les règles de l’art.
  • Les conditions d’utilisation
    N’oubliez pas d’indiquer les conditions d’utilisation, surtout si vous avez une boutique e-commerce ou toute autre plateforme incluant des transactions monétaires. Ce qui est essentiel.
  • La mention des cookies
    Particulièrement présent aux États-Unis et en Europe, les mentions légales d’utilisation des cookies sont sous le regard de la loi. Bien que de nombreuses personnes n’apprécient pas l’ajout de cookies car ils peuvent interférer avec la conception du site, vous vous épargnerez de nombreux tracas juridiques en les incluant sur votre site s’ils sont nécessaires.
  • Les exigences légales locales
    Votre région peut être soumise à des réglementations légales spécifiques concernant les mesures anti-spam ou pour toute autre raison. Assurez-vous que vous êtes correctement informé sur le sujet et s’il concerne votre site.

TRANSFERT DU SITE À UN NOUVEAU SERVEUR

transfert site web

Votre site est maintenant prêt à être hébergé sur un nouveau serveur. Cela implique son lot de défis et de choses à retenir, mais ne vous inquiétez pas, voici une liste de choses à penser.
  • L’acquisition et le réglage du domaine
    Si vous n’avez pas encore configuré et sécurisé le nom de domaine de votre nouveau site Web, il est temps de commencer.
  • La préparation de la base de données
    Il est maintenant temps de créer la base de données et un nom d’utilisateur pour le nouvel emplacement du Site WordPress.
  • Le transfert des données de site et de la base de données
    Après ces étapes, vous devez transférer les données du site ainsi que la base de données MySQL vers le nouvel emplacement. Les extensions de migration automatique de sites comme Duplicator, UpdraftPlus ou WP Migrate DB Pro vous faciliteront la tâche. Suivez mon guide sur la façon de migrer un site WordPress sans tracas.
  • La direction du domaine vers le nouvel emplacement
    Une fois le site opérationnel, vous pouvez diriger le nouveau domaine vers l’emplacement en modifiant le DNS ou NS.
  • La vérification de l’affichage du site
    Jetez un coup d’œil pour voir si le site s’affiche correctement à partir de son nouvel emplacement. Recherchez particulièrement les images ou les icônes manquantes.
  • Le test des liens et des pages
    Examinez de près le site pour valider si les liens fonctionnent correctement, s’ils mènent aux bonnes adresses (sur le site réel, pas celui de l’environnement de développement). Vérifiez également si les pages secondaires sont accessibles et qu’elles s’affichent correctement.

PRÉPARATION AU LANCEMENT DU SITE

lancement site web

Nous sommes maintenant au décompte final (jouez cet air de victoire dans votre tête!). Nous y sommes presque, mais n’abandonnez pas, car il y a des choses importantes à faire!
  • La paramétrage de Google Analytics
    La collecte de données d’utilisation est importante pour surveiller les performances du site et prendre les bonnes décisions. Bien qu’il existe de nombreuses solutions d’analyse, la grande majorité préfère Google Analytics.
  • La connexion au Google Search Console
    Pendant que vous y êtes, connectez votre site à la “Google Search Console” et soumettez-y votre fichier sitemaps.xml.
  • Le nettoyage
    Enfin, sauf si vous l’utilisez comme site intermédiaire, assurez-vous de supprimer tous les fichiers, bases de données et sous-domaines obsolètes et inutiles, ainsi que tout ce qui a été utilisé uniquement pour le développement du Site WordPress.
  • Le renouvellement des licences
    Si votre site fonctionne avec des extensions ou un thème tiers, il sera nécessaire de renouveler leurs licences sous le nouveau domaine.
  • L’activation du cache du site
    L’utilisation d’un cache est toujours une bonne idée, car elle améliore la vitesse de chargement du site. Il existe plusieurs solutions, dont les plus populaires sont WP Rocket, W3 Total Cache et WP Super Cache. Un fournisseur compétent d’hébergement web peut se charger de la mise en place du cache pour vous.
  • Le connexion au CDN
    Pour un site Web encore plus rapide, n’oubliez pas de configurer votre réseau de distribution de contenu (CDN).

LES SAUVEGARDES ET LA SÉCURITÉ

backup site wordpress

Pensiez-vous que nous avions fini? Et bien non, pas encore! Avant de lancer un site WordPress, vous devez vous assurer qu’il sera entièrement sécurisé pour votre client.
  • L’installation d’une extension Anti-Spam
    Croyez-moi, du moment où vous aurez du trafic sur votre Site WordPress, vous aurez aussi du spam. Beaucoup de spam. En utilisant Askimet ou Antispam Bee, vous éviterez le pire.
  • L’installation d’une extension de sécurité
    Pour un site WordPress, il est impératif d’avoir un plugin de sécurité. Les plus populaires sont iThemes Security et WordFence.
  • La connexion sécurisée
    La page de connexion est l’une des sections les plus vulnérables de votre site WordPress. Il est donc important de toujours le garder en sécurité. En plus de choisir des noms d’utilisateur et des mots de passe appropriés, les plugins de sécurité mentionnés au point précédent vous proposent plusieurs mesures de sécurité pour renforcer celui-ci.
  • La création d’un backup
    Le pire, en plus de perdre votre site, c’est de ne pas pouvoir le récupérer. Pour éviter cette situation, la configuration d’une solution de sauvegarde, à la fois pour les données du site et la base de données est indispensable. Faites-le maintenant et vous me remercierez un jour! Notez que votre hébergeur peut prendre en charge vos sauvegardes.
  • La vérification du backup
    Une solution de sauvegarde n’est utile que si elle fonctionne. Donc, avant de continuer, effectuez votre première sauvegarde et vérifiez si elle enregistre correctement et au bon endroit.

LE LANCEMENT

mise en ligne web

Eh bien, il est enfin temps de dévoiler votre site. Vous l’attendez depuis des semaines et vous avez mis beaucoup d’efforts, alors respirez profondément et partez!
  • La désactivation de la non-indexation
    Dans le tableau de bord Site WordPress, sous Paramètres -> Lecture, décochez la case indiquant “Demandez aux moteurs de recherche de ne pas indexer ce site”. Sinon, vous pourriez attendre longtemps avant d’obtenir du trafic organique! Une erreur classique…
  • L’inspection du robots.txt
    De même, si vous avez configuré un fichier robots.txt, supprimez-le ou reconfigurez-le afin que les moteurs de recherche puissent accéder au site actuel.
  • La création d’un fichier sitemap
    Si vous ne l’avez pas fait en mettant à jour vos paramètres de référencement, créez immédiatement un plan du site. Assurez-vous ensuite de le partager avec tout moteur de recherche qui vous intéresse en termes de classement.
  • La promotion de votre site WordPress
    Enfin, il sera temps de dire à tout le monde que votre site est lancé. Publiez du contenu sur les réseaux sociaux, partagez l’actualité par e-mail avec tous ceux que vous connaissez: faites-le savoir!

ORGANISATION

organisation

Félicitations, vous avez réussi! Le nouveau site est en ligne et libre d’accès à tous. Malheureusement, le travail n’est pas terminé… En particulier si le site Web a été créé pour un client, il reste beaucoup à faire.

  • La compilation de la documentation
    Pour que le suivi se passe bien avec le client, regroupez toute la documentation nécessaire, et en priorité :

    • Les noms d’utilisateur et les mots de passe
    • Les renseignements d’hébergement
    • Les informations reliées à la base de données
    • Les accréditations FTP
    • Les accès aux comptes tiers (fournisseur de marketing par courriel, réseaux sociaux, etc.)
    • Les dates d’expiration des extensions payantes
    • Les guides d’utilisation du site WordPress
    • Quelques explications sur les prochaines étapes
  • Le transfert des paiements
    Dans le cas où des paiements seraient nécessaires au maintien du site (hébergement, extensions, etc.) et qu’ils soient encore à votre nom, assurez-vous que ce soit désormais à celui du client.
  • Le calendrier de suivi
    En vue de régler des problèmes en cours de route et pour prévoir les nouvelles demandes de travail, planifiez une réunion de suivi avec le client.
  • La facture
    Peut-être la meilleure partie de tout le processus! Ce sera le moment de recevoir le paiement (possiblement le dernier paiement si vous avez facturé en différents versements) pour tous vos efforts investis. Vous le méritez.
  • La mise à jour du portfolio
    Avant de dépenser votre argent durement gagné, prenez une minute pour ajouter le nouveau site à votre portefeuille. De cette façon, vos clients potentiels peuvent voir l’excellent travail déjà accompli.

FETEZ ÇA!

OK, vous pouvez maintenant sortir et célébrer. Le travail est terminé. Pour le moment… Si vous pensez à d’autres points qui pourraient améliorer cette liste ou si vous souhaitez passer par des professionnels c’est ici, n’hésitez pas à me le faire savoir via les commentaires ci-dessous!

Comment ajouter différents types de fichiers dans WordPress

Avoir la possibilité de gérer tous les fichiers que nous «téléchargeons» depuis la médiathèque WordPress est très utile. Beaucoup demandent une amélioration de ce module en voulant ajouter des fonctionnalités de classification de fichiers soit par tag ou par catégories ou en ajoutant des fichiers de classification. Bien qu’elle ne soit pas parfaite, cette bibliothèque est toujours très utile lorsque nous devons réutiliser certains fichiers dans différents articles ou pages sans avoir à les ajouter à la bibliothèque multimédia. Vous ne le saviez peut-être pas, mais WordPress vous permet d’ajouter seulement quelques types de fichiers sous certaines conditions. Voici les extensions acceptées par défaut dans la bibliothèque

  • Images
  • Documents
    • .pdf (Portable Document Format; Adobe Acrobat)
    • .doc, .docx (Microsoft Word Document)
    • .ppt, .pptx, .pps, .ppsx (Microsoft PowerPoint Presentation)
    • .odt (OpenDocument Text Document)
    • .xls, .xlsx (Microsoft Excel Document)
    • .psd (Adobe Photoshop Document)
  • Audios
  • Vidéos
    • .mp4, .m4v (MPEG-4)
    • .mov (QuickTime)
    • .wmv (Windows Media Video)
    • .avi
    • .mpg
    • .ogv (Ogg)
    • .3gp (3GPP)
    • .3g2 (3GPP2)

Il n’est pas toujours possible de pouvoir ajouter tous ces types de fichiers. En effet, certains hébergeurs WordPress limitent certains types de fichiers et / ou vous limitent à une taille maximale pour les télécharger.

erreur uploading files

Comment ajouter certains types de fichiers dans WordPress

Soit en modifiant le fichier wp-config.php

Si vous ne souhaitez pas restreindre les types de fichiers pouvant être téléchargés à partir de la bibliothèque multimédia, le moyen le plus simple consiste à ajouter cette ligne de code à votre fichier wp-config.php.

define( 'ALLOW_UNFILTERED_UPLOADS', true );

Ce fichier nous permet de modifier certaines fonctionnalités par défaut de WordPress. Celui-ci se trouve à la racine de vos fichiers WordPress. Je vous suggère d’utiliser un logiciel FTP tel que FileZilla pour modifier celui-ci.

Soit en utilisant le filtre upload_mimes

Si vous voulez resteaindre ou permettre certains types de fichiers pouvant être ajoutés à la bibliothèque de façon sélective, utilisez plutôt le filtre upload_mime. Ce filtre est très facile à utiliser. Ajoutez celui-ci dans le fichier functions.php de votre thème actif :

<?php add_filter( 'upload_mimes', 'my_myme_types', 1, 1 );
function my_myme_types( $mime_types ) {
  $mime_types['svg'] = 'image/svg+xml';     // Adding .svg extension
  $mime_types['json'] = 'application/json'; // Adding .json extension
  
  unset( $mime_types['xls'] );  // Remove .xls extension
  unset( $mime_types['xlsx'] ); // Remove .xlsx extension
  
  return $mime_types;
}

Notez que dans cet exemple, nous autorisons l’utilisateur WordPress à pouvoir ajouter des fichiers de type .svg et de type .json. Nous supprimons également la possibilité pour tout utilisateur d’ajouter des fichiers avec des extensions .xls ou .xls faisant référence à des documents Excel.