Guide d’initiation aux champs personnalisés dans WordPress : Explication + Tutoriel

 

Il peut être long d’ajouter sans cesse la même information à plusieurs messages, en particulier pour les sites à fort contenu comme les blogs. C’est une tâche que vous pouvez accomplir beaucoup plus rapidement en utilisant des champs personnalisés dans WordPress.

Avec les champs personnalisés, vous pouvez créer un endroit dans l’éditeur pour ajouter un type d’information spécifique à chacun de vos messages ou pages. Par exemple, vous pouvez incorporer une note de produit pour les critiques ou une clause de non-responsabilité pour le contenu des affiliés.

Dans cet article, nous allons expliquer ce que sont les champs personnalisés dans WordPress et comment ils fonctionnent. Nous vous guiderons également dans le processus d’ajout et d’utilisation de ces champs. Bien que cette technique soit un peu avancée, elle est plus simple que vous ne le pensez. Mettons-nous au travail !

Une introduction aux champs personnalisés (et où les trouver dans WordPress)

Le la fonction de champs personnalisés est caché par défaut dans WordPress, mais il peut être une option utile à connaître. En bref, elle vous permet de personnaliser vos articles et vos pages en y ajoutant des métadonnées supplémentaires.

Par exemple, supposons que vous dirigiez un site web affilié et que vous publiiez fréquemment des critiques de nouveaux produits. Vous pouvez ajouter un champ “score” personnalisé à vos messages afin d’afficher clairement une note pour chaque produit :

Un exemple de champ personnalisé à l'arrière.

Dans l’exemple ci-dessus, le nom du champ personnalisé est Score de l’examenet la valeur est le score lui-même (par exemple 3.5/5). Lorsqu’ils sont ajoutés à un message, les champs personnalisés sont stockés sous forme de “métadonnées”. Il s’agit d’informations associées à un contenu particulier (comme les titres des articles, les méta descriptions et d’autres éléments).

Après avoir stocké et classé vos métadonnées personnalisées, vous pouvez les afficher sur le site afin que les utilisateurs de votre site puissent les voir. Dans l’exemple de note d’évaluation ci-dessus, par exemple, vous pouvez afficher la note de votre produit en utilisant un système d’étoiles (c’est ainsi que fonctionnent la plupart des plugins d’évaluation, en bref).

Si tout cela vous semble un peu abstrait, ne vous inquiétez pas. Nous continuerons à démontrer le fonctionnement des champs personnalisés dans la suite de ce billet.

Comment utiliser les champs personnalisés dans WordPress (en trois étapes)

Un petit mot : Dans cette section, nous allons vous montrer comment utiliser la fonction de champs personnalisés de WordPress en natif, car il est utile d’en comprendre les principes de base. Cependant, la plupart des gens trouvent plus facile d’utiliser les plugins de champs personnalisés tels que Advanced Custom Fields (ACF), Pods, Toolset, ou Meta Box. Plus d’informations à ce sujet plus tard.

Il y a deux façons d’ajouter des champs personnalisés dans WordPress. La première consiste à utiliser un plugin, tel que Advanced Custom Fields (champs personnalisés avancés). La seconde est d’utiliser la fonctionnalité native de WordPress. Ce n’est pas aussi simple, mais si vous vous attaquez aux champs personnalisés manuellement, vous avez une liberté absolue sur les métadonnées que vous incluez. Même si vous utilisez un plugin, il est également utile de comprendre ce qui se passe sous le capot.

Nous avons montré ci-dessous comment accéder à cette fonction et l’utiliser. Notez que nous allons éditer certains des fichiers principaux de votre thème au cours de ces étapes. Nous vous recommandons donc d’avoir une sauvegarde récente en place et d’utiliser un thème enfant. Si possible, essayez d’abord sur un site de mise en scène.

Étape 1 : Activer l’option des champs personnalisés dans l’éditeur WordPress

Comme nous l’avons mentionné, vous devez généralement activer les champs personnalisés dans WordPress avant de pouvoir les voir.

Dans l’éditeur de bloc, cliquez sur l’icône à trois points pour ouvrir le menu des paramètres :

Ouverture du menu des paramètres de l'éditeur de bloc.

Sélectionnez ensuite Options:

Ouverture des options de l'éditeur de bloc.

Une fenêtre contextuelle s’ouvrira alors. Sélectionnez le Champs personnalisés puis cliquez sur la case à cocher Activer bouton :

Activation des champs personnalisés dans l'éditeur de bloc.

Rechargez le poste, et vous trouverez la section des champs personnalisés sous l’éditeur :

Une section vide de champs personnalisés dans l'éditeur de bloc.

Maintenant que la fonction de champs personnalisés de WordPress est visible, vous pouvez commencer à ajouter des métadonnées.

Étape 2 : Ajouter un nouveau champ personnalisé

Pour créer un champ personnalisé, cliquez sur le bouton Entrer Nouveau dans la section des champs personnalisés sous l’éditeur :

L'option Entrer dans un nouveau champ personnalisé.

Donnez-lui ensuite un nom et une valeur. Par exemple, disons que vous souhaitez ajouter un bref avertissement à vos messages parrainés. Vous pourriez appeler le champ associé Poste sponsorisé:

Ajout d'un nouveau champ personnalisé dans WordPress.

Dans le Valeur vous pouvez saisir les métadonnées spécifiques au poste que vous êtes en train de traiter. Dans ce cas, il s’agira d’une simple Oui ou Nonpour indiquer si le poste est parrainé ou non. Ensuite, cliquez sur Ajouter un champ personnalisé pour sauvegarder ces informations (n’oubliez pas de sauvegarder ou de mettre à jour le poste lui-même également).

Une fois que vous aurez fait cela, le même champ personnalisé sera disponible pour ajouter à tout autre poste ou page du Nom menu déroulant :

Sélection d'un champ personnalisé dans la liste déroulante.

Cela signifie que pour chaque nouveau poste, vous pouvez simplement sélectionner votre champ personnalisé et remplir la valeur de façon appropriée.

Étape 3 : Indiquez à votre thème comment afficher les métadonnées de votre champ personnalisé

⚠️ Important: Veillez à sauvegarder votre site avant de continuer. Vous éditerez directement vos fichiers de thème, ce qui a toujours une chance de casser quelque chose.

La création d’un champ personnalisé vous permet d’ajouter des métadonnées à l’arrière-plan. Toutefois, si vous souhaitez afficher ces données en tête de page, vous devrez modifier les fichiers de votre thème actif.

Dans votre tableau de bord WordPress, naviguez vers Apparition > Rédacteur du thème. Vous devrez être très prudent ici, car cette section vous permet d’apporter des modifications directement aux fichiers de votre site. Dans la barre de droite, cherchez Poste unique (single.php):

L'éditeur du thème WordPress.

Le single.php comprend le modèle que votre thème utilise pour les différents articles de blog. Ouvrez-le et recherchez la ligne qui se lit /* Start the Loop */. Le site boucle est le code que WordPress utilise pour décider des articles de blog à charger pour chaque page, en fonction de sa configuration.

Nous sommes pas va modifier la boucle pour votre modèle de message individuel, mais plutôt ajouter quelques nouvelles lignes de code juste avant la fin de celui-ci. Vous pouvez ajouter n’importe quel code pour indiquer à WordPress ce qu’il doit faire des données dans vos champs personnalisés. Par exemple, voici un extrait que vous pourriez utiliser :



Remarquez qu’il y a une valeur qui se lit clé dans la première ligne de code. Il s’agit d’un espace réservé que vous devez écraser en utilisant le nom du champ personnalisé que vous avez créé lors de la première étape. Dans notre exemple, ce serait Poste sponsorisé:

Ce code indique à WordPress de rechercher le Poste sponsorisé champ personnalisé et vérifier sa valeur. S’il trouve ce champ personnalisé pour un poste spécifique, il affichera sa valeur :

Exemple de champs personnalisés dans WordPress sur le front-end

Vous trouverez d’autres exemples de codes de ce type dans le Entrée des champs personnalisés du Codex WordPress.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également expérimenter de placer le code en dehors de la boucle WordPress, afin de pouvoir contrôler son emplacement. Vous risquez de passer un certain temps à modifier ce fichier jusqu’à ce que vous obteniez le placement parfait, c’est précisément pourquoi nous vous recommandons d’avoir une sauvegarde sous la main.

Conclusion

Au fur et à mesure que vous vous familiarisez avec WordPress, vous pouvez commencer à utiliser certaines de ses fonctions plus avancées. Les champs personnalisés en sont l’exemple parfait – une option cachée qui élargit considérablement votre contrôle sur votre contenu.

Dans ce guide, nous vous avons montré comment utiliser les champs personnalisés dans WordPress en trois étapes :

  1. Activez les champs personnalisés dans l’éditeur WordPress.
  2. Ajouter un nouveau champ personnalisé.
  3. Configurez votre thème pour afficher les métadonnées de votre champ personnalisé.

Cependant, la plupart des gens ne travaillent pas directement avec la fonction de champs personnalisés indigènes comme nous vous l’avons montré dans ce post. Au lieu de cela, la plupart des gens utilisent un plugin.

Maintenant que vous comprenez les bases des champs personnalisés, consultez notre tutoriel pour le plugin des champs personnalisés avancés afin d’apprendre une façon plus simple d’utiliser les champs personnalisés sur votre site web.

Vous avez des questions sur l’utilisation des champs personnalisés dans WordPress ? Faites-le nous savoir dans la section commentaires ci-dessous !

tutoriel cloudfare wordpress
Comment configurer Cloudflare pour WordPress (tutoriel pas à pas)

 

Vous souhaitez mettre en place Cloudflare pour WordPress ?

Cloudflare est un réseau de diffusion de contenu (CDN) et un service de sécurité gratuits. Une fois que vous aurez connecté votre site WordPress à Cloudflare, vous pourrez accélérer votre site grâce au CDN, le sécuriser grâce au SSL et à la protection contre les robots, et mettre en œuvre d’autres fonctionnalités utiles.

Dans ce tutoriel Cloudflare pour WordPress, vous apprendrez comment le faire :

  • Configurez votre site WordPress avec Cloudflare
  • Configurer le plugin officiel de Cloudflare
  • Utilisez Cloudflare pour permettre au HTTPS d’obtenir la coche verte

Comment Cloudflare bénéficie-t-il à votre site WordPress ?

Si vous ne connaissez pas Cloudflare, voici une liste rapide de certains des avantages de l’utilisation de Cloudflare pour WordPress :

  • CDN – Le réseau de diffusion de contenu de Cloudflare permet d’accélérer votre site en diffusant votre contenu statique à partir d’un vaste réseau de serveurs mondiaux. Cloudflare est le service gratuit de CDN le plus populaire.
  • SSL – si votre site ne dispose pas encore d’un certificat SSL, Cloudflare peut vous aider à utiliser le HTTPS sur votre site WordPress pour obtenir le cadenas vert dans les navigateurs des visiteurs.
  • DNS – L’éruption des nuages est l’une des les fournisseurs de DNS les plus rapidesqui peut accélérer le temps de passage de votre site au premier octet (TTFB).
  • Règles de sécurité – Cloudflare vous permet de mettre en place des règles de sécurité personnalisées pour sécuriser des parties spécifiques de votre site, comme votre tableau de bord WordPress.
  • Protection DDoS – Le Cloudflare peut vous aider à vous protéger contre les attaques par déni de service distribué (DDoS). Il peut également vous aider à filtrer le trafic malveillant.
  • Autres avantages liés aux performances – Cloudflare peut vous aider à réduire votre code, à activer la compression Brotli et à mettre en œuvre d’autres bonnes pratiques en matière de performances.

Comment mettre en place Cloudflare pour WordPress

Avant de pouvoir commencer à configurer les autres options dans Cloudflare, vous devez connecter votre site à Cloudflare.

Le Cloudflare est ce que l’on appelle un service de reverse proxy. Vous n’avez pas vraiment besoin de savoir ce que cela signifie – mais ce que vous devez savoir, c’est ceci :

Pour que le Cloudflare fonctionne, il doit pouvoir gérer les serveurs de noms de votre domaine afin de pouvoir servir le contenu mis en cache à partir de son CDN et filtrer les acteurs malveillants (si vous activez les dispositifs de sécurité).

Pour ce faire, vous devrez changer les serveurs de noms de votre domaine pour Cloudflare, ce qui correspond à la majeure partie du processus de configuration de base.

Voici comment faire…

1. Créez votre compte Cloudflare gratuit

Pour commencer, allez à Cloudflare et inscrivez-vous.

Sur la page suivante, entrez le nom de domaine du site WordPress que vous souhaitez utiliser avec Cloudflare et cliquez sur Ajouter un site:

Ajouter le site WordPress à Cloudflare

Ensuite, vous serez invité à choisir un plan. Vous pouvez choisir le Gratuit pour l’instant, car il offre toutes les fonctionnalités dont la plupart des sites WordPress ont besoin :

Plans de lutte contre les nuages

2. Vérifier les enregistrements DNS

Une fois que vous aurez choisi votre plan, Cloudflare analysera les enregistrements DNS de votre site.

Si vous n’êtes pas sûr de ce qui se passe ici, ne vous inquiétez pas. La seule chose que vous devez vérifier est que vous voyez un nuage orange à côté de votre nom de domaine principal (que vous devriez voir par défaut – aucune action requise) :

Examiner les enregistrements DNS

Ensuite, cliquez sur Continuer.

3. Mettre à jour les serveurs de noms pour qu’ils pointent vers Cloudflare

Maintenant, Cloudflare vous donnera un nouvel ensemble de serveurs de noms pour remplacer vos serveurs de noms existants :

Changer les serveurs de noms de sites WordPress en Cloudflare

Les serveurs de noms font partie de ce que vous utilisez pour connecter votre nom de domaine à votre hébergement web. Lorsque vous passez aux serveurs de noms de Cloudflare, celui-ci est en mesure de diriger le trafic vers votre site web. Il utilise ce pouvoir pour :

  • Filtrez le trafic malveillant – il enverra un trafic régulier vers votre site web comme d’habitude, tout en filtrant les acteurs malveillants avant qu’ils ne puissent atteindre votre site.
  • Fournir du contenu statique à partir du serveur le plus proche de son immense réseau mondial (la partie CDN)

La manière dont vous changerez vos serveurs de noms dépend de l’endroit où vous avez enregistré votre nom de domaine. Voici des tutoriels pour certains des bureaux d’enregistrement de noms de domaine les plus courants :

Voici à quoi ressemble Namecheap…

Tout d’abord, voici comment mon nom de domaine a été configuré avant en le reliant à Cloudflare :

Serveurs de noms originaux à Namecheap

Et voici à quoi cela ressemble après en mettant à jour mes serveurs de noms pour qu’ils pointent vers Cloudflare :

Nouveaux serveurs de noms chez Namecheap

Montpellier, QC, CanadaUne fois que vous avez changé les serveurs de noms de votre domaine, retournez à l’interface Cloudflare et cliquez sur le bouton Fait, vérifiez les serveurs de noms bouton.

NoteLes serveurs de noms peuvent prendre jusqu’à 24 heures pour se mettre à jour, vous devrez donc peut-être attendre un peu pour que Cloudflare se mette à jour. Ne paniquez pas et ne pensez pas avoir fait une erreur si cela ne fait pas au moins 24 heures.

4. Configurer certains paramètres de base

Sur la page suivante, vous pouvez configurer quelques paramètres de base pour le fonctionnement de Cloudflare.

Si vous souhaitez utiliser le protocole SSL/HTTPS, vous devez sélectionner le Pour en savoir plus : option. Cela permet de sécuriser le trafic sur votre site et d’obtenir le cadenas vert dans les navigateurs des visiteurs.

Veillez à mettre à jour votre site WordPress pour utiliser HTTPS si vous utilisez le SSL complet de Cloudflare. Vous devrez probablement, en partie, mettre à jour les URL de votre site WordPress.

Configurer le SSL Cloudflare pour WordPress

Vous pouvez également configurer :

  • Minification – réduire la taille de votre code. De nombreux plugins de performance WordPress permettent la minification. Donc si vous utilisez déjà un plugin qui fait cela, vous ne devriez pas l’activer dans Cloudflare.
  • Brotli – Brotli est une alternative de compression au niveau du serveur à Gzip. Je recommande de l’activer.

Une fois que vous avez fait vos choix, cliquez sur Fait.

5. Vérifiez que votre connexion est complète

Une fois que vous avez cliqué FaitSi vous avez besoin d’un serveur de noms, vous verrez peut-être un message vous indiquant que vous devez terminer la configuration de votre serveur de noms :

Attendre la mise à jour

Encore une fois – ne pas paniquer. Les serveurs de noms peuvent prendre jusqu’à 24 heures pour se mettre à jour, il est donc tout à fait normal de voir ce message pendant quelques heures même si vous avez tout fait correctement.

Attendez de 30 minutes à une heure, puis cliquez sur le bouton Vérifiez à nouveau maintenant pour voir si les serveurs de noms ont été mis à jour.

Une fois qu’ils l’ont fait, vous devriez voir un message de réussite :

Message de réussite

Et c’est tout ! Vous venez de mettre en place Cloudflare pour WordPress.

Comment configurer le plugin officiel de Cloudflare WordPress (facultatif)

Une fois que vous avez connecté votre site WordPress à Cloudflare, vous pouvez gérer un certain nombre de fonctionnalités du tableau de bord de Cloudflare.

Cependant, pour faciliter la vie des utilisateurs de WordPress, Cloudflare propose également son propre plugin officiel pour WordPress.

Vous faites pas Vous devez utiliser ce plugin pour utiliser Cloudflare avec WordPress – vous pourriez plutôt faire à peu près tout à partir du site web de Cloudflare.

Cependant, le plugin aide à deux choses :

  1. Il configure automatiquement certains des paramètres les plus importants pour optimiser le fonctionnement de votre site WordPress avec Cloudflare.
  2. Il vous permet de gérer certains paramètres importants de Cloudflare à partir de votre tableau de bord WordPress, plutôt que d’avoir à utiliser le site web Cloudflare.

Pour ces deux raisons, je recommande de compléter cette section pour mettre en place le plugin Cloudflare WordPress.

Voici comment faire…

I. Installez le plugin Cloudflare

Le plugin officiel Cloudflare est listé sur WordPress.org, vous pouvez donc l’installer directement depuis votre tableau de bord WordPress en cherchant “Cloudflare” :

Plugin Cloudflare pour WordPress

II. Se connecter au compte Cloudflare

Une fois que vous avez activé le plugin, allez à Paramètres → Eclat de nuages et cliquez sur le bouton Connectez-vous ici option :

Connexion au plugin

Saisissez l’adresse électronique de votre compte Cloudflare, ainsi que votre clé API Cloudflare (Plus d’informations à ce sujet ci-dessous) :

Ajouter une clé API

Ensuite, cliquez sur Sauvegarder les références API.

Comment trouver votre clé API Cloudflare :

Pour trouver votre clé API Cloudflare :

  1. Aller au tableau de bord Cloudflare
  2. Cliquez sur l’icône de votre compte dans le coin supérieur droit
  3. Sélectionnez Mon profil
  4. Cliquez sur le Jetons API onglet
  5. Cliquez sur Voir à côté de votre Clé API globale (vous devrez entrer votre mot de passe pour le consulter)
  6. Copiez cette valeur et ajoutez-la dans les paramètres du plugin dans votre tableau de bord WordPress
Comment trouver la clé de l'API Cloudflare pour WordPress

III. Optimiser les réglages de Cloudfare

Une fois que vous aurez activé le plugin, vous verrez un Optimiser le Cloudflare pour WordPress option. Cliquez sur Postulez pour optimiser automatiquement vos paramètres Cloudflare pour WordPress :

Optimiser les paramètres de Cloudflare pour WordPress

Et c’est tout !

Si vous le souhaitez, vous pouvez parcourir le reste des paramètres dans votre tableau de bord WordPress (ou le tableau de bord Cloudflare). Cependant, vous n’êtes pas obligé de faire autre chose.

Commencez dès aujourd’hui avec Cloudflare pour WordPress

Si vous souhaitez accélérer et protéger votre site WordPress, Cloudflare est l’un des meilleurs services gratuits que vous trouverez.

Bien que le processus de configuration nécessite un petit effort technique pour changer les serveurs de noms de votre domaine, il s’agit d’une opération ponctuelle et, à l’avenir, votre site en bénéficiera sans que vous ayez à lever le petit doigt.

Encore une fois, le processus de base pour utiliser Cloudflare pour WordPress est de :

  1. Créez votre compte Cloudflare gratuit
  2. Changez les serveurs de noms de votre domaine pour qu’ils pointent vers ceux de Cloudflare
  3. Installez le plugin officiel de Cloudflare pour optimiser la configuration

Pour d’autres moyens d’accélérer votre site WordPress, consultez nos guides :

Vous avez encore des questions sur l’utilisation de Cloudflare avec WordPress ? Contactez-nous !

 

 

 

Comment lancer un Vlog en 2020 (et être une SUPERSTAR de YouTube)

 

how-to-start-a-vlog

Savez-vous ce que la pop star Justin Bieber, l’acteur-musicien Donald Glover et l’acteur Dylan O’Brien ont en commun ?

Alerte au spoiler !

Ils ont été des YouTubers / vloggers avant de devenir des stars du grand public.

Ils avaient tous une chaîne YouTube à succès avec plusieurs millions d’abonnés et plus tard, ces vlogs se sont transformés en empires médiatiques.

Vous voulez lancer un vlog mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

Alors vous êtes au bon endroit…

Il est évident qu’il n’est pas facile de lancer un vlog réussi. Mais avec du travail et de la persévérance, il est tout à fait possible de construire un vlog réussi et en vivre dans 6 mois seulement. Dans cet article, nous allons vous montrer comment construire un vlog sur YouTube, étape par étape.

Cet article est divisé en quelques sections différentes.

1. Qu’est-ce qu’un Vlog ?

dude perfect start un exemple de vlog

Le vlog ou blog vidéo est un moyen de partager du contenu avec vos utilisateurs sous forme de vidéos. Généralement, les vlogueurs créent et publient leurs vidéos sur YouTube. Cependant, il existe aussi des vlogueurs qui ne publient du contenu que sur d’autres canaux, comme Facebook.

L’avantage du vlogging sur YouTube est qu’il est comparativement plus facile de monétiser vos vidéos sur YouTube. Contrairement aux autres chaînes, YouTube partage un pourcentage fixe des recettes publicitaires avec les vlogueurs.

2. Comment choisir un sujet pour votre Vlog

sujets de blogage

En tant que vlogger, vous pouvez vlog sur n’importe quoi. Il peut être difficile de penser à un sujet lorsque vous débutez. Pour vous inspirer, vous pouvez vérifier ce que d’autres vlogueurs couvrent sur leurs vlogs.

Vous trouverez plusieurs sujets qui peuvent vous inspirer pour démarrer. Mais n’oubliez pas qu’il est difficile de créer du contenu nouveau sur un même sujet à plusieurs reprises. Voici quelques conseils pour vous aider à trouver le meilleur sujet pour votre vlog.

  • Au lieu de choisir un sujet au hasard, il est important que vous choisissiez un sujet que vous aimez et qui vous passionne. Cela vous permettra de continuer sur le long terme.
  • Faites des recherches sur ce que les téléspectateurs potentiels veulent voir. La meilleure façon de le faire est d’abord de déterminer votre public cible, puis de découvrir ce qu’il recherche.
  • Déterminez la direction dans laquelle vous voulez que votre chaîne aille. Voulez-vous qu’elle soit éducative, divertissante ou promotionnelle ? Cela vous donnera une meilleure idée du type de contenu que vous voulez créer.
  • Soyez vous-même et soyez réel. Vos téléspectateurs veulent regarder votre contenu, il n’est donc pas nécessaire d’être superficiel ou d’imiter les autres simplement parce qu’ils ont du succès.

3. Est-il trop tard pour vous pour lancer un Vlog ?

C’est une question que la plupart des aspirants blogueurs se posent couramment. Avec autant de vlogueurs professionnels qui créent chaque jour des contenus étonnants, la préoccupation semble réelle. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il y a encore de la place pour de nouveaux contenus et pour la chaîne YouTube.

YouTube compte aujourd’hui plus de 2 milliards d’utilisateurs. Malgré une concurrence acharnée, les internautes sont constamment à la recherche de contenus uniques et attrayants.

4. Ce qu’il faut pour lancer un Vlog

équipements d'enregistrement

Passons maintenant à la liste des éléments nécessaires pour lancer un vlog.

  1. Votre propre chaîne YouTube (peut être créée gratuitement)
  2. Un appareil photo de bonne qualité
  3. Un microphone
  4. Logiciels d’édition (certains bons logiciels sont disponibles gratuitement)

Étape 1 : Création de votre chaîne YouTube

Pour construire un vlog, la première chose à faire est de créer une chaîne YouTube. Vous pouvez le faire gratuitement et cela ne prend que quelques minutes. Pour cela, rendez-vous sur le site YouTube et cliquez sur le bouton s’identifier dans le coin supérieur droit de votre écran.

S'inscrire sur Youtube

Ajoutez maintenant votre adresse électronique et votre mot de passe pour créer un compte. Vous serez alors dans votre compte YouTube. Cliquez sur l’option de compte en haut à droite de votre écran. Vous verrez plusieurs options ici, dont l’une est Créer un canal.

créer un canal

Vous allez maintenant être dirigé vers une nouvelle page. Cliquez ici sur le Démarrer option.

comment démarrer un vlog

Dans l’étape suivante, il vous sera demandé quel nom vous souhaitez utiliser, votre nom de compte ou un nom personnalisé. Pour ce tutoriel, nous choisirons un nom personnalisé.

Nom personnalisé de la chaîne YouTube

Vous pouvez maintenant ajouter un nom à votre chaîne. Vous devez également cocher la case déclarant que vous créez le compte avec les paramètres Google. Une fois que vous avez terminé, cliquez sur le bouton Créer bouton.

Nom de la chaîne YouTube

Et c’est tout. Votre chaîne a été créée. Vous pouvez maintenant télécharger une photo de profil et ajouter une description de la chaîne.

Profil de la chaîne YouTube

En faisant défiler l’écran plus bas, vous verrez des options pour ajouter des liens sociaux, etc. à votre chaîne. Une fois que vous avez terminé, cliquez sur le bouton Sauvegarder et continuer bouton.

Et c’est tout. Votre chaîne est maintenant prête et vous pouvez commencer à télécharger vos vidéos.

Chaîne de démonstration - YouTube

L’étape suivante consiste à filmer et à monter votre contenu. Une fois qu’il est prêt, vous pouvez utiliser le Télécharger la vidéo pour télécharger vos vidéos.

Étape 2 : Filmer et monter votre contenu

Contenu

Avant de vous lancer dans le tournage d’une vidéo YouTube, assurez-vous d’avoir un scénario pour commencer. Cela ne signifie pas nécessairement que vous avez besoin d’un scénario formaté. Il suffit de griffonner vos idées et ce que vous allez dire. Cela vous aidera à garder votre travail sur la bonne voie lorsque vous commencerez à tourner, ce qui pourrait aussi vous faire gagner du temps.

Vous pouvez également lire votre script et vous entraîner une fois avant de commencer votre tournage.

Lumières

L’étape suivante consiste à régler les lumières pour votre tournage. Si vous faites un tournage en intérieur, essayez de vous mettre face à la fenêtre. N’oubliez pas de ne pas avoir de fenêtre dans votre arrière-plan. Il sera alors difficile d’obtenir une exposition équilibrée. Faites également attention aux températures de couleurs mélangées. La plupart des ampoules électriques émettent une couleur de lumière différente de celle du soleil. Les ombres peuvent donc être trop bleues ou les hautes lumières trop oranges, etc.

De même, si vous filmez en extérieur, essayez d’éviter la lumière directe du soleil. Trouvez plutôt un endroit ombragé.

Son

L’un des outils les plus importants pour vos enregistrements est un microphone de bonne qualité. Assurez-vous que vous n’utilisez pas un microphone omnidirectionnel. De tels microphones enregistrent les sons provenant de n’importe quelle direction. Cela signifie qu’il enregistrera également beaucoup de sons inutiles en arrière-plan, ce qui, en retour, dégradera la qualité de votre enregistrement.

Voici quelques bonnes options de microphones que vous pouvez consulter.

Appareil photo

Il n’est pas vraiment nécessaire d’avoir un appareil photo coûteux et sophistiqué pour commencer. Tenez-vous plutôt à un appareil photo de base que vous connaissez bien.

Vous pouvez commencer avec l’appareil photo de votre téléphone, un GoPro ou un appareil photo DSLR d’entrée de gamme.

Voici quelques bonnes options pour vous.

  • Canon PowerShot G7 X Mark III : Le Canon PowerShot G7 Mark III est équipé d’une prise microphone qui facilite l’enregistrement de vidéos de qualité avec un son de qualité.
  • Sony A6400 : Le Sony A6400 est un appareil photo très populaire parmi les vloggers. Elle offre un HDR 4K (HLG) pour une lecture instantanée et vous avez également la possibilité de transférer facilement les vidéos sur votre smartphone.

Enregistrer et éditer

Une fois que vous avez terminé, il est temps de monter vos vidéos et de les rendre présentables. Cherchez un bon logiciel qui facilite les choses. Voici quelques-uns des outils de montage vidéo que vous pouvez essayer.

1. Filmora9

filmora9

Filmora est l’un des meilleurs outils de montage vidéo pour les débutants. Vous pouvez utiliser ses fonctions intégrées comme les effets, les filtres, les titres, les effets sonores, la musique, etc. pour rendre vos vidéos plus intéressantes.

2. KineMaster

KineMaster, éditeur vidéo

Avec KineMaster, le montage de vos vidéos est facile et rapide. Il vous permet d’éditer plusieurs couches, d’ajouter des annotations manuscrites et textuelles, d’ajouter des pistes audio et bien plus encore.

Avant de vous concentrer sur la croissance et l’augmentation des vues, vous devrez filmer et poster quelques vidéos sur votre chaîne.

Étape 3 : Optimiser votre Vlog pour la croissance

Maintenant que vous avez filmé, monté et publié quelques vidéos, la prochaine étape consiste à vous concentrer sur l’élargissement de la portée et l’augmentation de vos vues. Tout comme pour l’optimisation traditionnelle des moteurs de recherche, il existe quelques bonnes pratiques YouTube que vous devez suivre.

Voici quelques conseils pour obtenir plus de clics sur vos vidéos YouTube.

  1. Utilisez des balises pertinentes.
  2. Rédigez une description précise de votre vidéo. Vous pouvez le faire en écrivant le sujet de la vidéo. Cela aidera les robots d’indexation de YouTube à mieux comprendre votre contenu.
  3. Utilisez des mots-clés au début de votre titre.
  4. Concevoir des vignettes attrayantes.
  5. Écrivez des titres accrocheurs.

Vous pouvez également analyser vos titres ici.

Voir le site les meilleures pratiques de référencement pour optimiser votre vlogpour plus de détails.

Etape 4 : Intégrer votre Vlog dans un site web

Sans aucun doute, si le vlogging n’est pas seulement un hobby pour vous, il est dans votre intérêt de construire un site web, d’y intégrer vos vidéos et de promouvoir votre site à partir des vidéos.

Si vous vous posez la question, voici quelques raisons pour lesquelles vous devez intégrer votre vlog dans un site web.

1. Contrôle total de votre contenu et de votre public:

Conformément à sa politique, YouTube peut supprimer une vidéo ou la chaîne entière sans l’accord des éditeurs.

Même dans le pire des cas, à savoir la suspension ou la suppression de votre chaîne, vous pouvez toujours joindre votre public si vous avez créé un site web et que vous en faites la promotion à partir de votre vlog dès le premier jour.

2. Maximisez vos efforts de monétisation

vendre des marchandises vlog

Beaucoup de vlogueurs gagnent un revenu passif à plein temps en vendant des marchandises sur leurs sites web. Ils peuvent ainsi conserver 100 % des revenus qu’ils tirent de la vente de ces marchandises, au lieu de les vendre sur un marché tiers.

3. Constituer un portefeuille

étude de cas sur les blogueurs

Les YouTubers comme Dude Perfect publient même sur leur site web des études de cas de leurs sponsors, révélant comment le parrainage de leur chaîne YouTube contribue à la croissance de la marque des sponsors.

Avec toutes les technologies disponibles aujourd’hui, la construction d’un site web n’est pas du tout un problème. Il suffit de s’inscrire auprès d’un hébergeur de sites web, comme Bluehost.

Avec Bluehost, vous obtenez tout ce dont vous avez besoin pour mettre en place votre site web, y compris un nom de domaine gratuit, un certificat SSL gratuit, un installateur WordPress en 1 clic et bien plus encore.

Pour plus de détails, consultez la rubrique comment créer un site web en moins de 5 minutes.

Lisez également notre revue complète de Bluehost.

Une fois que votre site web est prêt, vous pouvez commencer à y intégrer vos vidéos en utilisant Le plugin Feeds for YouTube by Smash Ballon. Grâce à ce plugin, l’intégration de vos vidéos YouTube sur votre site web est un jeu d’enfant.

Intégrer des vidéos YouTube sur votre site web avec Smash Balloon

Pour intégrer votre vidéo sur votre site, vous devez d’abord installer et activer le Des flux pour YouTube par Smash Balloon plugin sur votre site web.

Une fois que vous avez terminé, allez à votre tableau de bord et cliquez sur Flux pour YouTube. Vous trouverez ici plusieurs onglets. Aller à Configurer. Ici, vous pouvez connecter votre chaîne YouTube à votre site WordPress. Vous pouvez le faire en cliquant sur Connectez-vous à YouTube et créez un compte bouton. Mais avant cela, n’oubliez pas d’ajouter votre clé API. Voici comment obtenir votre API.

smash ballon

Cela vous amènera à un écran où vous pourrez vous connecter à votre chaîne YouTube.

Se connecter à youtube

Vous pouvez sélectionner votre compte YouTube et autoriser Smash Balloon à accéder à votre chaîne. Et c’est tout.

Votre compte sera automatiquement connecté à votre site WordPress. Sur le site Configurer vous pouvez voir d’autres options qui vous permettent d’ajouter votre Type d’alimentajouter un délai spécifique pendant lequel le plugin vérifiera la présence de nouveaux messages, etc.

Vous pouvez travailler sur ces paramètres en fonction de vos besoins. Ensuite, appuyez sur le bouton Sauvegarder bouton. Juste en dessous, vous aurez une option appelée Afficher votre flux. En dessous, vous aurez un shortcode.

Il vous suffit de copier ce raccourci et de l’ajouter au message ou à la page où vous souhaitez afficher vos vidéos YouTube.

Le shortcode du flux YouTube

Passez maintenant à l’onglet suivant qui est le Personnaliser onglet. Vous pouvez ici travailler sur la hauteur et la largeur de votre flux, ajouter une couleur de fond, etc. Vous pouvez également sélectionner le nombre de colonnes que vous souhaitez afficher.

Personnalisation des flux pour YouTube

Vous pouvez également sélectionner les informations à masquer ou à afficher, ajouter et personnaliser des boutons, etc. Effectuez les modifications en fonction de vos besoins et cliquez sur le bouton Sauvegarder bouton.

Ensuite vient le Afficher onglet. Vous y trouverez le raccourci que vous pouvez utiliser pour afficher votre chaîne YouTube.

Il suffit de le copier et de le coller dans l’article ou la page que vous souhaitez afficher les vidéos de votre chaîne et de sauvegarder vos modifications. Vos vidéos YouTube commenceront à s’afficher immédiatement.

Résultat du Smash Balloon

C’est donc ça. Nous espérons que ce guide vous a aidé à prendre une longueur d’avance sur la construction d’un vlog.

Tutoriel pas à pas pour le référencement web

Lorsqu’il s’agit de l’optimisation des moteurs de recherche pour un nouveau site web, certaines entreprises peuvent être intimidées en raison de la quantité d’informations disponibles. Et souvent, si elles n’ont pas l’aide d’un spécialiste en référencement ou d’un consultant expérimenté en interne, elles ne feront rien.

Aujourd’hui, nous allons examiner quelques mesures simples que vous pouvez prendre pour démarrer le référencement de votre site web du bon pied – même si vous ne pouvez pas engager un professionnel pour vous aider.

1. Principes de base du référencement sur internet

Certains des éléments les plus importants pour l’optimisation des moteurs de recherche se produisent sur votre propre site web. Vous entendrez peut-être beaucoup parler de la création de liens (nous y reviendrons dans un instant), mais la création de liens sans une bonne optimisation de recherche sur le site ne sera pas aussi efficace. Voici les éléments d’optimisation sur site que vous devriez au minimum mettre sur chacune des pages principales de votre site web, y compris et surtout la page d’accueil.

La règle d’or de l’optimisation sur site

Avant de commencer, une chose que vous devez garder à l’esprit lorsque vous utilisez l’un des éléments de référencement suivants est de ne pas en faire trop. Vous pourriez être tenté de mettre beaucoup de mots-clés sur vos pages, mais ce n’est pas le but. En fait, Google a déclenché une pénalité pour sur-optimisation qui cible les sites web qui ont trop de mots-clés sur une page. Donc, quand il s’agit d’optimisation des mots-clés, restez simple – pensez à un maximum de cinq mots-clés ou expressions de mots-clés pour chaque page de votre site web et optimisez-les.

Si vous n’êtes pas sûr des mots clés à utiliser, essayez d’entrer quelques idées préliminaires sur l’outil de mots clés AdWords de Google pour obtenir des suggestions. Ou, si vous voulez vraiment vous lancer dans le processus de recherche par mots clés, consultez le Guide de la recherche par mots clés – Partie I et Partie II.

Balise de titre

On Site Search Optimization SEO Title Tag

La balise titre des pages de votre site web indique aux moteurs de recherche de quoi traite la page. Elle doit comporter 70 caractères ou moins et inclure le nom de votre entreprise ou de votre marque ainsi que des mots-clés qui se rapportent uniquement à cette page spécifique. Cette balise est placée entre les balises <HEAD> </HEAD> en haut du code HTML de la page.

Description de la méta

On Site Search Optimization SEO Meta Description

La méta description des pages de votre site web donne aux moteurs de recherche un peu plus d’informations sur le sujet de votre page. La question de savoir si les méta descriptions peuvent aider au classement des mots clés fait toujours débat. Quoi qu’il en soit, vous souhaitez rédiger votre méta-description en pensant à un public humain qui comprend les principaux mots clés de la page, car la méta-description apparaît dans les résultats de recherche.

Comment la balise titre et la méta description apparaissent dans les résultats de recherche

Title Tag and Meta Description in Search Results

L’image ci-dessus montre comment la balise titre et la méta description apparaissent dans les résultats de recherche Google. Vous pouvez voir que les mots-clés recherchés par un utilisateur (dans ce cas, le mot-clé était KISSmetrics) sont mis en gras par Google dans la balise titre et la méta description. C’est pourquoi vous devez utiliser le nom de votre entreprise ou de votre marque et les mots clés dans le titre et la méta description – cela aide vos résultats de recherche à se démarquer du chercheur lorsqu’il recherche ces termes.

Vous utilisez WordPress ?

Si vous utilisez WordPress sur votre propre domaine, vous avez de la chance. Il est facile d’ajouter des balises de titre et des méta descriptions à vos pages à l’aide de plugins gratuits tels que All in One SEO, Platinum SEO et SEO by Yoast. Vous pouvez également obtenir des suggestions de référencement en utilisant des plugins premium tels que Scribe SEO.

Éléments supplémentaires de référencement sur site

Si la balise titre et la méta description sont les éléments de référencement les plus importants, ils ne sont pas les seuls. Veillez à intégrer les éléments suivants dans le contenu des pages de votre site web pour une optimisation de recherche plus poussée.

  • Liens internes – La création de liens n’est pas seulement réservée aux sites externes qui renvoient à votre site web. Vous pouvez aider les moteurs de recherche à en savoir plus sur votre site web en créant des liens internes vers d’autres pages de votre site web dans votre contenu. Par exemple, cet article de blog utilise des liens internes pour créer des liens vers d’autres articles du blog.
  • Balises d’en-tête – Ce billet de blog utilise trois niveaux différents de balises d’en-tête HTML qui permettent de diviser le contenu en sections et d’informer les moteurs de recherche sur le contenu de chaque section. Les balises <H1></H1> entourent le titre de l’article – il ne doit y avoir qu’un seul ensemble de balises <H1></H1> par page. Les balises <H2></H2> et <H3></H3> entourent les sous-titres de la page – il peut y avoir plusieurs instances des deux. L’utilisation des balises d’en-tête permet aux lecteurs et aux moteurs de recherche de décomposer votre contenu en sections digestibles.
  • Nom de l’image et balises ALT – Si vous utilisez des images sur votre site web, vous devriez penser à de bons mots-clés pour le nom de l’image et la balise alt. Sur la première image du message, nous utilisons <img src=”on-site-search-optimization-seo-title-tag.png” alt=”On-Site Search Optimization SEO Title Tag” /> car le but est de l’optimiser pour les mots-clés de l’optimisation de recherche sur site. Cela aide les moteurs de recherche à trouver de bonnes images pour leur recherche d’images sur la base des mots clés spécifiés.
  • Texte en gras – Vous ne voulez pas devenir trop fou avec celui-ci, mais parfois le fait de mettre en gras une sélection de texte pour attirer l’attention d’un lecteur peut aussi aider les moteurs de recherche à distinguer d’autres informations et mots clés importants dans le contenu de la page.

2. Pourquoi vous avez besoin de contenu

 

Si vous vous tenez au courant des dernières nouvelles en matière de marketing en ligne, vous avez probablement lu des articles sur le développement et le marketing de contenu. Le contenu est excellent pour les visiteurs de votre site web et les moteurs de recherche. Plus vous avez de contenu, plus il est probable que vos visiteurs resteront sur votre site web. Et plus vous avez de contenu, plus les moteurs de recherche seront susceptibles de placer davantage de pages de votre site web dans l’index de recherche.

La clé pour satisfaire à la fois les moteurs de recherche et les visiteurs est d’avoir un contenu de qualité sur notre site web. Un contenu de qualité peut comprendre divers éléments, notamment les suivants

  • Blog Posts
  • Articles sur l’industrie
  • Tutoriels et guides pratiques
  • Infographics
  • Vidéos
  • Podcasts

Créer un contenu de qualité pour votre site web peut représenter un énorme investissement, mais cela en vaut la peine. Les moteurs de recherche l’aimeront, et les visiteurs l’aimeront tellement qu’ils le partageront sur les médias sociaux, ce qui entraînera une augmentation du nombre de visiteurs. Vous pouvez commencer par créer simplement des articles de blog sur votre site web, et à mesure que votre public s’accroît, vous pouvez étendre votre inventaire de contenu à d’autres types de médias. Pour en savoir plus, consultez le Guide du marketing de contenu pour débutants.

3. Optimisation hors site (aka Link Building)

La création de liens est probablement l’une des tâches de référencement les plus discutées (et les plus débattues). L’objectif de base du link building est d’amener d’autres sites web à créer des liens vers le vôtre. Si vous pensez que le classement en tête des résultats de recherche est un concours de popularité, alors les liens sont comme des votes disant que votre site web mérite d’être bien classé. Obtenir des liens avec un texte d’ancrage de mot-clé vous aidera à vous classer spécifiquement pour les mots-clés qui sont liés. Par exemple, Adobe Reader se classe premier pour les mots clés. Cliquez ici parce que de nombreux sites web liés à ce logiciel par le texte d’ancrage sont disponibles en cliquant ici pour télécharger Adobe Reader.

Comment obtenir des liens ? Il existe de nombreuses façons de le faire – certaines bonnes, d’autres moins bonnes. Si vous lisez suffisamment sur le link building, vous entendrez parler en fin de compte de trois types de liens et de techniques de link building.

  • Liens organiques – Ce sont des liens que vous n’avez pas à demander, et ils sont du meilleur type. Surtout si vous pouvez les obtenir sur des sites de haute autorité tels que les grands organes de presse et d’autres sites web de noms bien connus.
  • Whitehat – Il s’agit essentiellement de la création de liens de bonne qualité (le genre auquel vous devez aspirer).
  • Blackhat – C’est l’abréviation de “spammy, low quality link building” (le genre que vous devriez éviter).

La plupart des sites web auront du mal à générer suffisamment de liens organiques pour améliorer leur classement dans les moteurs de recherche. C’est pourquoi la création de liens est un service si populaire. Mais vous pouvez commencer à créer des liens de qualité en effectuant certaines des activités suivantes.

  • Soumettre des articles de blog d’invités à des blogs populaires dans votre secteur d’activité. En général, vous obtiendrez un lien vers votre site web dans une boîte d’auteur en haut ou en bas du contenu de votre message.
  • Tendre la main à des entreprises apparentées (mais non concurrentes) pour voir si elles établiront un lien avec vous. Une bonne façon de le faire est de voir si les entreprises avec lesquelles vous travaillez ont des pages de liens sur leur site pour les partenaires, les vendeurs, les fournisseurs, etc.Créez des profils de recherche locale (le cas échéant) et des profils de médias sociaux. Bien que les liens ne soient pas toujours pris en compte dans le classement des recherches, ils peuvent attirer des clics qui génèrent plus de trafic entrant sur votre site web.
  • Soumettez votre site web aux annuaires professionnels pertinents ou, à défaut, achetez de la publicité. Par exemple, toute personne travaillant dans le domaine du mariage pourrait obtenir des inscriptions avec un lien vers son site web sur The Knot, The Wedding Channel et d’autres sites similaires. Contournez les annuaires de mauvaise qualité qui n’ont rien à voir avec votre secteur d’activité ou ceux qui renvoient à des sites web douteux dans les secteurs des adultes, des produits pharmaceutiques ou des casinos en ligne.
  • Créer un contenu digne de liens. L’infographie est un excellent exemple : vous créez une belle image représentant des informations importantes et vous permettez à d’autres personnes d’utiliser l’infographie sur leur propre site web en échange d’un lien vers le vôtre à titre de crédit.
  • DataForSEO – Utilisez cet outil pour obtenir des données SEO brutes directement dans votre application personnalisée. Vous pouvez utiliser leur API de suivi de classement pour suivre le classement des mots clés, les résultats du SERP, les données sur les mots clés et plus encore.

Pour plus d’informations sur la bonne façon de construire des liens, ne manquez pas notre article sur le Natural Link Building 101 !

4. Comment Google+ peut aider au classement

En parlant de créer des profils sociaux pour les liens, si votre objectif est de dominer Google, alors vous devriez vous assurer de rejoindre Google+. Le propre réseau social de Google peut vous aider à mieux vous positionner dans les résultats de recherche des personnes avec lesquelles vous êtes en relation. Par exemple, lorsque je suis connecté à Google+ et que je fais une recherche de référencement, j’obtiens ce qui suit dans mes cinq premiers résultats de recherche. Les résultats de recherche personnalisés en fonction des personnes avec lesquelles je suis ami sont marqués par l’icône de la petite personne.

Lorsque je ne suis pas connecté à Google+, vous pouvez voir que les deux résultats personnalisés présentés plus haut ne sont pas dans le top cinq. L’un d’eux n’est même pas sur la première page.

Cela montre que les résultats de recherche personnalisés l’emportent sur les résultats de recherche locaux. Par conséquent, si vous voulez entrer dans le jeu de la recherche personnalisée, votre objectif est de faire ce qui suit.

  • Créer un profil personnel et une page d’entreprise Google+.
  • Recommandez le site web que vous souhaitez bien figurer dans les résultats de recherche en lui attribuant un +1, en le faisant figurer dans votre profil et/ou sur votre page en tant que mise à jour du statut, et en créant un lien vers ce site dans les informations de votre profil sous la rubrique sites web recommandés.
  • Remplissez complètement les informations de votre profil pour donner envie aux autres de se connecter avec vous.
  • Vérifiez vos paramètres et assurez-vous que les informations de votre profil sont publiques, ainsi que les mises à jour de votre statut.
  • Partagez d’autres mises à jour intéressantes sur votre profil afin qu’il n’ait pas l’air trop auto-promotionnel.
  • Commencez à vous connecter avec les personnes qui souhaitent voir votre site web dans les résultats de recherche. Utilisez la boîte de recherche sur Google+ pour trouver des personnes avec lesquelles vous pouvez vous connecter et les ajouter à vos cercles. Avec un peu de chance, la plupart d’entre eux vous ajouteront à nouveau.

Essentiellement, plus vous êtes populaire sur Google+, plus vous avez de chances d’influencer les résultats de recherche personnalisés de ceux qui vous suivent. Profitez donc au maximum de ce réseau social pour en récolter les bénéfices.

5. Contrôle de vos résultats

Enfin, et ce n’est pas le moins important, vous voudrez suivre les progrès de votre référencement en surveillant vos résultats. Les trois outils les plus importants que vous pouvez utiliser pour suivre ces résultats sont les suivants.

  • Authority Labs – Créez un compte gratuit que vous pouvez obtenir après avoir utilisé l’essai de 30 jours du compte pro. Utilisez cet outil pour suivre le classement des mots clés de votre site web afin de voir s’ils progressent dans les résultats de recherche.
  • Google Analytics – Utilisez Google Analytics pour en savoir plus sur les visiteurs de votre site web. En particulier, surveillez vos sources de trafic de recherche organique pour voir quels mots clés les gens utilisent pour trouver votre site web dans les résultats de recherche. En définissant des objectifs, vous pouvez voir quels mots clés conduisent à des visites où les visiteurs font ce que vous voulez qu’ils fassent sur votre site web, comme s’inscrire à une liste de diffusion ou acheter un produit. Cela vous permettra de savoir quels mots clés vous devez cibler dans votre campagne de référencement.
  • DataForSEO – Utilisez cet outil pour obtenir des données SEO brutes directement dans votre application personnalisée. Vous pouvez utiliser leur API de suivi de classement pour suivre le classement des mots clés, les résultats du SERP, les données sur les mots clés et plus encore.

Il existe de nombreux autres outils de référencement utiles, mais ce sont les meilleurs pour vous aider à savoir si vos efforts de référencement font une différence.

Si vous pouvez suivre les suggestions de ce billet, vous partirez certainement du bon pied en ce qui concerne l’optimisation de votre site web pour les moteurs de recherche. Et nous espérons que vous commencerez à récolter les fruits de l’augmentation du nombre de visiteurs sur les moteurs de recherche !